L’Asie génère plus de 50% des demandes de brevets à l’international

Publication: 18/03/2019

D’après une étude publiée par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), l’Asie se montre de plus en plus gourmande en matière de brevets. La Chine, l’Inde et la Corée du Sud font d’ailleurs office de véritables locomotives en la matière. Dans les faits, les Etats-Unis restent en tête du classement mondial. Pour autant, Pékin devrait supplanter l’Oncle Sam d’ici deux ans, confirme la structure.

Concrètement “l’Ompi a enregistré en 2018 un nouveau record avec 253 000 demandes internationales de brevet, une augmentation de 3,9% par rapport à 2017. Sachant que parmi les domaines technologiques, le secteur de la communication numérique (8,6% du total) a supplanté l’informatique (8,1%). Viennent ensuite les secteurs des machines électriques, de la technologie médicale et du transport”, relaie Europe 1. Qui ajoute que plus de la moitié des demandes déposées provenaient d’Asie (50,5%). De quoi reléguer très loin l’Europe (24,5%) et l’Amérique du Nord (23,1%).

Le top 5 2018 : (la France occupe la 10 ème place – NDLR)

USA : 56 142 demandes

Chine : 53 345 demandes

Japon : 49 702 demandes

Allemagne : 19 883 demandes

Corée du Sud : 17 014 demandes

Pour information, le controversé Huawei est en tête du classement entreprises avec pas moins de 5405 demandes internationales de brevets déposées auprès de l’Ompi. Le géant de la télécommunication chinois fait en effet l’objet actuellement d’une défiance occidentale en matière de cyber-espionnage.

Article connexe : 

Marché des smartphones : Apple dépassé par le Chinois Huawei

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article