Attentat d’Ankara : le gouvernement turc accuse les Kurdes

Publication: 18/02/2016

Alors qu’au moins 28 personnes ont été tuées et 61 autres blessées mercredi soir dans le centre d’Ankara lors d’un attentat à la voiture piégée visant des véhicules militaires, les autorités locales accusent le PKK ainsi qu’une milice kurde syrienne (le YPG) d’en être à l’origine.

« Cette attaque terroriste a été commise par des éléments de l’organisation PKK et un milicien des YPG qui s’est infiltré en Turquie » a annoncé le Premier ministre, Ahmet Davutoglu, lors d’un point presse tout en soulignant que neuf personnes avaient déjà fait l’objet d’une interpellation dans le cadre de l’enquête.

Le chef de l’exécutif a même révélé le nom de l’auteur de la tragédie : « Il s’agit de Salih Necar, né en 1992 dans la ville d’Amuda, dans le nord de la Syrie. »

Du côté du PKK, l’Organisation a formellement démenti cette information par l’intermédiaire de l’un de ses dirigeants, Cemil Bayik : « Nous ne savons pas qui l’a commis mais cela peut être une riposte aux massacres de la Turquie au Kurdistan » a-t-il sobrement expliqué.

Quant au groupe YPG, il a également publié un communiqué en ce sens : « Nous démentons tout implication dans cette attaque » affirme son chef Saleh Muslim qui a précisé n’avoir jamais entendu parler de Salih Necar.

Source : Le Parisien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

« Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse... Voir l'article

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

  • Urgent

    « Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

    ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse le constat alarmant de trente... Voir l'article

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article