“L’EI considère la France comme plus dangereuse que les Etats-Unis”

Publication: 18/01/2016

L’anthropologue franco-américain, Scott Atran, a analysé pour Le Monde la logique de pensée militaire des djihadistes de Daech. Pour cela, il s’est rendu en Irak afin de “sonder” des combattants kurdes ainsi que des prisonniers de l’organisation terroriste.

S.Atran souligne qu’au sein de l’EI, la notion d’individualité se noie dans une notion plus communautaire : « Ces éléments n’ont qu’une identité, celle de leur groupe, pour lequel ils sont prêts à se battre et à mourir. Les groupes jihadistes se caractérisent par leur capacité à fusionner et par un ensemble de valeurs, ce qui les rend extrêmement puissants. »

Cet effet de masse a ainsi tendance à sublimer leur vision des forces en présence : « Sans surprise, les membres de l’EI pensent qu’ils sont très forts et que leurs ennemis sont faibles. » Pour autant, tous les opposants militaires ne sont pas logés à la même enseigne selon ces terroristes : « Pour eux, les combattants iraniens (et sans doute chiites, par extensions) sont les plus sérieux. »

Paradoxalement, les Américains sont considérés comme « physiquement forts mais spirituellement faibles. » Les Français font, eux, office de véritables épouvantails : « Ces derniers estiment qu’ils sont plus dangereux que les Américains en raison de la crainte qu’ils ont de l’aviation française (…) L’EI redoute en effet davantage les Rafale hexagonaux surnommés “les pigeons noirs”, en raison de leurs frappes  systématiques » précise l’anthropologue.

Source : OPEX

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article