Syrie : Israël responsable du crash d’un avion militaire russe ?

Publication: 17/09/2018

Un avion militaire russe, transportant 14 soldats, s’est écrasé lundi 17 août dans la mer Méditerranée, au large des côtes syriennes. Problème : le Kremlin accuse Tel Aviv d’être à l’origine du drame. 

Selon Ouest France, “la Russie a convoqué ce mardi l’ambassadeur d’Israël à Moscou. (Ce dernier devant répondre) du crash d’un avion de reconnaissance russe au large de la Syrie, abattu par la défense antiaérienne (du régime syrien) qui ripostait à des frappes israéliennes”.

L’affaire est d’autant plus épineuse que les pilotes responsables se seraient couverts derrière l’avion (sinistré), ajoute le ministère russe des Affaires étrangères. “Nous considérons (comme) hostiles ces provocations de la part d’Israël. Nous nous réservons  (donc) le droit de répondre de manière adéquate”, a d’ailleurs prévenu l’intéressé.

Sans surprise, les relations entre les deux Etats risquent de s’assombrir à court terme… Sachant que l’armée israélienne a prévenu son homologue russe simplement une minute avant l’attaque. Au grand dam de Moscou :

“(En conséquence), il nous a été impossible d’amener l’avion Il-20 vers une zone sûre”, fustige ainsi, Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine.

“(Pire), les avions israéliens ont délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les avions qui se trouvaient dans la région. (Et pour cause), le bombardement a eu lieu près de l’endroit où se trouvait la frégate française Auvergne, à proximité immédiate de l’Il-20…”.

A suivre…

Source : Ouest France 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a... Voir l'article

Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour... Voir l'article

Moscou “juge de paix” dans le dossier du nord syrien

Alors que le récent retrait américain au nord de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur... Voir l'article

Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

    Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour évoquer l’épineux dossier de la... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article