Thaïlande : Bangkok en alerte après un attentat meurtrier

Une bombe artisanale placée dans l’un des sanctuaires les plus renommés de la capitale a causé la mort de 16 personnes, dont trois touristes étrangers. Le Gouvernement dénonce une attaque sans précédent dans l’histoire du pays destinée à déstabiliser l’économie thaïlandaise.

L’attentat au cœur du centre-ville n’a pas été revendiqué. Mais les forces locales soupçonnent l’insurrection musulmane sévissant dans le sud du pays à prédominance bouddhiste. Les autorités ont toutefois précisé qu’il était rare que les rebelles sortent de leur champ d’action. Le ministre de la Défense, Prawit Wongsuwan, a déclaré que « les auteurs souhaitent affaiblir le tourisme en ciblant un centre névralgique de Bangkok et plus précisément le temple d’Erawan. » Ce lieu spirituel entouré d’hôtels, de centres commerciaux, de bureaux et d’hôpitaux est très prisé des habitants et des visiteurs d’Asie Orientale. En plus des 16 victimes, 81 personnes ont été blessées, la plupart provenant de Chine ou de Taïwan. Un ambulancier présent sur les lieux a affirmé que l’attentat avait engendré un cratère de plusieurs mètres. « Il y avait des corps partout, c’était affreux » a-t-il ajouté.

Le Gouvernement est donc « sur le pied de guerre » afin de trouver une réponse à ces explosions a annoncé le Premier ministre, Prayuth Chan-Ocha.

Source : The Herald Scotland

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.