L’Iran dépassera bientôt ses réserves d’uranium enrichi autorisées

Publication: 17/06/2019

Face à l’inflexibilité de la Maison Blanche à respecter l’Accord sur le nucléaire conclu à Vienne en juillet 2015, et l’embargo US, voire mondial, subi par Téhéran depuis novembre dernier, les autorités iraniennes ont annoncé lundi 17 juin qu’elles réduiront rapidement leurs engagements dans ce dossier. Notamment en ce qui concerne les réserves nationales d’uranium enrichi

Selon Le Monde, le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a confirmé lors d’un point presse que les réserves d’uranium enrichi de l’Iran dépasseront, à partir du 27 juin, la limite fixée par l’accord historique de 2015.

“Aujourd’hui, le compte à rebours pour passer au-dessus de 300 kilogrammes pour les réserves d’uranium enrichi a commencé. Et dans dix jours, c’est-à-dire le 27 juin, nous dépasserons cette limite.” (Behrouz Kamalvandi)

Comme le rappelle le média, le géant perse avait également lancé le 8 mai dernier un ultimatum de soixante jours aux Etats signataires de l’accord pour l’aider à contourner les sanctions US.

A cette fin, Paris, Londres et Berlin avaient déjà pris des initiatives dédiées, jeudi 31 janvier, afin de créer un système de troc, baptisé Instex (Instrument in Support of Trade Exchanges).

Un dispositif permettant aux entreprises du Vieux Continent de contourner les règles dissuasives mises en place par l’oncle Sam pour empêcher l’Iran de sortir la tête de l’eau dans ce dossier. Que ce soit économiquement ou diplomatiquement.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article