L’Iran dépassera bientôt ses réserves d’uranium enrichi autorisées

Face à l’inflexibilité de la Maison Blanche à respecter l’Accord sur le nucléaire conclu à Vienne en juillet 2015, et l’embargo US, voire mondial, subi par Téhéran depuis novembre dernier, les autorités iraniennes ont annoncé lundi 17 juin qu’elles réduiront rapidement leurs engagements dans ce dossier. Notamment en ce qui concerne les réserves nationales d’uranium enrichi

Selon Le Monde, le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a confirmé lors d’un point presse que les réserves d’uranium enrichi de l’Iran dépasseront, à partir du 27 juin, la limite fixée par l’accord historique de 2015.

“Aujourd’hui, le compte à rebours pour passer au-dessus de 300 kilogrammes pour les réserves d’uranium enrichi a commencé. Et dans dix jours, c’est-à-dire le 27 juin, nous dépasserons cette limite.” (Behrouz Kamalvandi)

Comme le rappelle le média, le géant perse avait également lancé le 8 mai dernier un ultimatum de soixante jours aux Etats signataires de l’accord pour l’aider à contourner les sanctions US.

A cette fin, Paris, Londres et Berlin avaient déjà pris des initiatives dédiées, jeudi 31 janvier, afin de créer un système de troc, baptisé Instex (Instrument in Support of Trade Exchanges).

Un dispositif permettant aux entreprises du Vieux Continent de contourner les règles dissuasives mises en place par l’oncle Sam pour empêcher l’Iran de sortir la tête de l’eau dans ce dossier. Que ce soit économiquement ou diplomatiquement.

A suivre…

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.