Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Publication: 17/05/2018

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie a décidé de réagir et d’exclure de son territoire l’ambassadeur et le consul général israéliens basés respectivement à Ankara et Istanbul. Une affaire que Tel Aviv prend très au sérieux.

Et pour cause, les autorités israéliennes condamnent avec véhémence “l’humiliation publique” subie par son ambassadeur à l’aéroport de la capitale turque avant son retour sur ses terres.

Selon l’Etat hébreu, Eitan Na’eh aurait en effet été victime d’un traitement faveur avant de prendre son vol : “Ce qu’on a vu aujourd’hui à l’aéroport est absolument inacceptable dans le monde diplomatique et certainement lorsqu’il s’agit de relations entre des pays qui, malgré la difficulté, ont quand même des (liens) diplomatiques (importants)”, martèle ainsi le porte-parole israélien au ministère des Affaires étrangères.

Avant d’ajouter que Na’eh avait subi “une fouille assez particulière” qui plus est “face à des caméras qui ont été invitées par les autorités turques afin de la faire partager à toute l’opinion publique”.

De la friture sur la ligne

En conséquence, une ligne rouge a été purement et simplement franchie par Ankara, conclut l’intéressé : “C’est quelque chose que nous ne pouvons pas accepter et nous avons convoqué le numéro deux de l’ambassade turque pour le lui faire savoir de la manière la plus claire possible.”

Pour rappel, le président turc, Recep Erdogan, accuse Israël de “génocide” et de “terrorisme d’Etat” pour avoir orchestré le massacre de nombreux Palestiniens dans la bande de Gaza en début de semaine. Ces derniers s’étaient en effet insurgés contre l’inauguration lundi de la nouvelle ambassade américaine en Israël à Jérusalem.

Source : I24 News

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article