Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Publication: 17/05/2018

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie a décidé de réagir et d’exclure de son territoire l’ambassadeur et le consul général israéliens basés respectivement à Ankara et Istanbul. Une affaire que Tel Aviv prend très au sérieux.

Et pour cause, les autorités israéliennes condamnent avec véhémence “l’humiliation publique” subie par son ambassadeur à l’aéroport de la capitale turque avant son retour sur ses terres.

Selon l’Etat hébreu, Eitan Na’eh aurait en effet été victime d’un traitement faveur avant de prendre son vol : “Ce qu’on a vu aujourd’hui à l’aéroport est absolument inacceptable dans le monde diplomatique et certainement lorsqu’il s’agit de relations entre des pays qui, malgré la difficulté, ont quand même des (liens) diplomatiques (importants)”, martèle ainsi le porte-parole israélien au ministère des Affaires étrangères.

Avant d’ajouter que Na’eh avait subi “une fouille assez particulière” qui plus est “face à des caméras qui ont été invitées par les autorités turques afin de la faire partager à toute l’opinion publique”.

De la friture sur la ligne

En conséquence, une ligne rouge a été purement et simplement franchie par Ankara, conclut l’intéressé : “C’est quelque chose que nous ne pouvons pas accepter et nous avons convoqué le numéro deux de l’ambassade turque pour le lui faire savoir de la manière la plus claire possible.”

Pour rappel, le président turc, Recep Erdogan, accuse Israël de “génocide” et de “terrorisme d’Etat” pour avoir orchestré le massacre de nombreux Palestiniens dans la bande de Gaza en début de semaine. Ces derniers s’étaient en effet insurgés contre l’inauguration lundi de la nouvelle ambassade américaine en Israël à Jérusalem.

Source : I24 News

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article