Turquie : Israël condamne l’humiliation publique de son ambassadeur

Publication: 17/05/2018

Suite aux terribles affrontements dans la bande de Gaza lundi où près de 60 Palestiniens ont perdu la vie, la Turquie a décidé de réagir et d’exclure de son territoire l’ambassadeur et le consul général israéliens basés respectivement à Ankara et Istanbul. Une affaire que Tel Aviv prend très au sérieux.

Et pour cause, les autorités israéliennes condamnent avec véhémence “l’humiliation publique” subie par son ambassadeur à l’aéroport de la capitale turque avant son retour sur ses terres.

Selon l’Etat hébreu, Eitan Na’eh aurait en effet été victime d’un traitement faveur avant de prendre son vol : “Ce qu’on a vu aujourd’hui à l’aéroport est absolument inacceptable dans le monde diplomatique et certainement lorsqu’il s’agit de relations entre des pays qui, malgré la difficulté, ont quand même des (liens) diplomatiques (importants)”, martèle ainsi le porte-parole israélien au ministère des Affaires étrangères.

Avant d’ajouter que Na’eh avait subi “une fouille assez particulière” qui plus est “face à des caméras qui ont été invitées par les autorités turques afin de la faire partager à toute l’opinion publique”.

De la friture sur la ligne

En conséquence, une ligne rouge a été purement et simplement franchie par Ankara, conclut l’intéressé : “C’est quelque chose que nous ne pouvons pas accepter et nous avons convoqué le numéro deux de l’ambassade turque pour le lui faire savoir de la manière la plus claire possible.”

Pour rappel, le président turc, Recep Erdogan, accuse Israël de “génocide” et de “terrorisme d’Etat” pour avoir orchestré le massacre de nombreux Palestiniens dans la bande de Gaza en début de semaine. Ces derniers s’étaient en effet insurgés contre l’inauguration lundi de la nouvelle ambassade américaine en Israël à Jérusalem.

Source : I24 News

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article