Projet de loi Sapin II : une aubaine pour la Russie ?

Publication: 17/04/2016

Ce texte vise, entre autre, à insérer des dispositions légales visant à limiter les possibilités pour les créanciers impayés (entreprises, fonds) de saisir des biens d’États étrangers sur le sol français.

La Russie pourrait par exemple en tirer profit dans le conflit liant Moscou aux ex-actionnaires de Ioukos, le géant pétrolier démantelé par les autorités locales. Plus largement dans l’Hexagone, les saisies feraient même l’objet d’une véritable guérilla judiciaire, rapporte les Echos.

Et pour cause, le média rajoute que des notaires belges, qui se préparaient à mettre en vente des biens russes saisis, ont reçu parallèlement des courriers menaçants du ministère des Affaires étrangères, lui-même soumis à des pressions en provenance du Kremlin. Cette situation est donc également prise très au sérieux par le gouvernement Hollande.

Mais cette problématique « bénéficierait plus globalement à l’ensemble des pays, sans distinction de leur situation économique ou de la nature de leur régime » peste Guy Lepage, directeur d’un fonds de financement de contentieux, martelant que ces dispositions accordent en conséquence « une immunité quasi absolue aux États ! »

La corruption et le blanchiment d’argent demeuraient de ce fait plus difficilement contournables “au profit” de nations peu regardantes sur ce point; l’article au cœur de la polémique disposant notamment que les biens liés aux fonctions diplomatiques seront totalement protégés, sauf si l’Etat mauvais payeur renonçait à son immunité de « manière expresse et spéciale… »

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article