La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Publication: 17/01/2020

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son réseau en cas de déstabilisation des systèmes occidentaux.

Le média belge, RTBF, qui relaie l’information, confirme que “cette loi est censée protéger le segment russe de l’Internet en cas de déconnexion des grands serveurs mondiaux situés en Europe et aux Etats-Unis. Le but est notamment de permettre aux services de l’Etat et au réseau bancaire russe de fonctionner même en cas de guerre ou de cyberattaques massives”.

Si les autorités du géant soviétique ont précisé que les utilisateurs ne se rendaient pas compte du dispositif testé actuellement, ces dernières ont toutefois confirmé que “cette technologie permettra au gendarme (national) des télécoms – à savoir Roskomnadzor – d’effectuer au besoin une inspection profonde de paquets” DPI). Soit une analyse de tout le trafic qui transite par les serveurs russes et de rediriger ce flux vers des sites ou des services spécifiques.

Le Kremlin se défend de toute censure 

(Mais ce n’est pas tout), Roskomnadzor aura également la possibilité de faire basculer le trafic sous son contrôle centralisé en cas de menace. Concrètement, il pourra bloquer tout site ou contenu directement, une tâche qui incombe actuellement aux opérateurs avec des succès variables“, ajoute cette même source.

Par ailleurs, Moscou s’est défendue “en toute logique” de vouloir placer le pays sous un vaste mécanisme de censure de l’information. Privilégiant l’argumentation de la sécurité nationale. Et cela, quoi qu’il advienne dans le futur.

A lire aussi :

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article