Madagascar : un appel d’offres portant sur 40 blocs pétroliers prévu pour 2017

Publication: 16/10/2016

Alors que le cours de l’or noir retrouve quelques couleurs grâce au gel de la production acté par l’OPEP fin septembre, le gouvernement malgache lancera en 2017 un appel d’offres portant sur quarante blocs pétroliers situés dans le bassin de Morondava.

Le projet aurait pu voir le jour plus tôt, mais ce dernier reste étroitement lié à l’entrée en vigueur du nouveau code pétrolier national qui sera promulgué à la fin de l’année.

Le chef de l’exécutif, Hery Rajaonarimampianina, avait en effet indiqué début 2015 qu’une législation plus novatrice en la matière serait de nature à faciliter les investissements et le développement de ce secteur clé du pays disposant de 225 concessions au total.

Et pour cause, le code d’origine souffre de nombreuses critiques en raison des avantages pléthoriques dont les sociétés pétrolières bénéficient par rapport à l’Etat. Des passe-droits ne laissant que “des miettes aux collectivités décentralisées et aux communautés locales”, souligne l’Agence Ecofin.

Cette période de transition permettra en conséquence “de bien délimiter les intérêts de la partie malgache et celle des exploitants et investisseurs en raison du risque incombant à un tel investissement”, a parallèlement ajouté Ying Vah Zafilahy, le ministre des Mines et du pétrole.

Pour rappel, le gisement de Tsimiroro (Morondava), découvert en 2014, renfermerait 1,7 milliard de barils de pétrole lourd. Son potentiel commercial pourrait donc permettre à l’île de s’affirmer un peu plus au sein du giron des nations productrices.

Sources : Agence Ecofin et les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article