Syrie : François Hollande critique l’intervention militaire russe

Pour le président français, Moscou mène un double jeu
Pour le président français, Moscou mène un double jeu en Syrie

François Hollande a vivement critiqué l’intervention de Moscou en Syrie à l’issue d’une réunion trilatérale avec Angela Merkel et David Cameron. Pour le président français, la politique russe peut, certes, renforcer le régime mais ne sauvera pas Bachar el-Assad. 

Il a également remis en cause la lisibilité de la stratégie de Vladimir Poutine : « Leurs frappes consolident le régime syrien parce qu’elles concernent essentiellement les zones qui sont contrôlées par l’opposition, et très marginalement par Daech. » F.Hollande souligne ainsi une initiative « qui ne change rien » et qu’il devenait urgent «  que cessent les bombardements sur les populations civiles notamment du régime d’el-Assad. »

Cette déclaration intervient alors que les ministres européens des Affaires étrangères, réunis en début de semaine au Luxembourg, n’avaient pu trouver une position commune sur le sort qui doit être réservé au président syrien.

Quant à V.Poutine, il continue de mettre en avant les résultats de Moscou dans sa lutte contre l’Etat Islamique; une volonté confortée par la chaîne de télévision Russia 24 qui précise que l’aviation russe « aurait liquidé dans la province de Homs un groupe terroriste dirigé par Abu-Bakr Al-Chichani, un Tchétchène haut placé dans la hiérarchie du Front al-Nosra (filiale syrienne d’Al-Qaïda). »

Source : Les Echos

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.