Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Publication: 16/08/2019

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques et économiques à mener au sein du géant-sud-américain.

Actuellement, des émissaires des deux camps se trouvent à La Barbade afin de poursuivre des négociations au point mort. Des tractations, qui rappelons-le, sont chapeautées par Oslo.

Le clan Maduro reproche en effet à l’oncle Sam de vouloir placer “son poulain”, Juan Guaido, à la tête de l’Etat. Une “machination” qui s’apparente à une stratégie de hard power en bonne et due forme en provenance de la Maison Blanche. En atteste, la décision récente de Washington de geler l’ensemble des avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis.

Washington à la baguette 

“(Nous dénonçons) l’embargo économique des (Américains), les attaques, l’appel à la conspiration et au coup d’Etat”, a ainsi martelé jeudi 15 août le ministre des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, auprès de la presse internationale. Pire, Juan Guaido solliciterait et soutiendrait ce blocus économique, a ajouté l’intéressé.

Pour rappel, Juan Guaido s’est auto-proclamé au mois de janvier président par intérim du Venezuela. 50 nations le reconnaissent d’ailleurs désormais comme le leader légitime.

Une situation nationale plus que précaire

L’Etat sud-américain, qui dispose des plus grandes réserves d’or noir au monde, traverse malheureusement un marasme social particulièrement alarmant. Depuis 2015, pas moins de quatre millions de Vénézuéliens ont d’ailleurs quitté le pays en raison de la pénurie de denrées alimentaires, d’énergie et de soin frappant le territoire en plein coeur.

Dans les faits, le Pérou et la Colombie sont les nations qui accueillent le plus de “déserteurs” (768 100 pour le Pérou et 1,3 million pour la Colombie).

Article connexe :

Plusieurs pays latino-américains poussent pour des élections anticipées au Venezuela

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article