Aéronautique : l’Américain ATAC rachète 63 Mirage F1 « d’occasion » à Dassault

Dassault et l’Américain ATAC ont trouvé un accord portant sur la vente de 73 Mirage F1 qui n’étaient plus utilisés par les forces armées françaises. Les appareils serviront à l’armée de l’air américaine dans le cadre d’opérations d’entraînement. Coût de l’opération : 300 000 euros.

Selon les Echos, « l’armée de l’air américaine s’apprête à lancer un méga-appel d’offres pour la fourniture de 37 000 heures de vols par an pendant dix ans pour l’entraînement de ses troupes. Les entreprises US tentent donc d’acquérir tous les avions possibles sur le marché international.

ATAC rachète ainsi ces chasseurs Dassault, dont elle espère tirer 5 à 9000 heures de vol par an à vendre à l’armée de l’air américaine. Ce qui correspond à la remise en vol de 30 à 45 appareils sur les 63 repris. »

300 000 euros de CA pour la France 

Concrètement, ce contrat devrait rapporter quelques 300 000 euros à l’Hexagone; une prestation portant principalement sur la maintenance des avions qui seront « d’abord envoyés en Belgique chez Sabca, une filiale de Dassault Aviation, pour être révisés et modernisés avant d’être (transférés) outre-Atlantique. »

Le média indique par ailleurs que l’accord « prévoit que toutes les opérations de réparation, de maintien en condition d’opérations et de modernisation de l’électronique seront fournis par l’industrie française pendant les 10 à 15 ans d’exploitation prévue. »

Source : Les Echos 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.