Safran : la vente de la branche sécurité bientôt actée ?

Publication: 16/07/2016

Après avoir cédé en avril dernier sa filiale Morpho Detection spécialisée dans la détection d’explosifs au britannique Smiths Group (630 millions d’euros), Safran souhaite vendre le reste de sa branche sécurité, et cela avant la rentrée.

C’est du moins ce qu’a affirmé son PDG, Philippe Petitcolin, lors d’un entretien publié le 12 juillet par nos confrères du Monde. Ce dernier avait déjà révélé au mois de février que la structure comptait se recentrer sur les secteurs aéronautique et de défense.

La cession de Morpho (désormais intitulée Safran Identity & Security) serait toutefois conditionnée au profil du futur repreneur qui devra être en mesure d’affiner le travail entrepris jusqu’à  présent par le groupe français.

Autrement dit, Morpho, déjà rayonnante au niveau mondial, devra obligatoirement franchir un nouveau cap via le processus de vente : “Si nous trouvons de bons projets parmi les cinq acheteurs issus des short-tests, nous vendrons”, confirme-t-il, avant de conclure : “Ce qui m’intéresse, ce sont les projets. Si nous devons nous séparer de Morpho, c’est pour lui offrir un plus bel avenir.”

Cinq repreneurs se dégageraient pour le moment. Il s’agirait des fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA) et CVC (Luxembourg), de la multinationale Gemalto (Pays-Bas-France), ainsi que le duo Advent (USA)-Oberthur Technologies (France).

Le média rapporte toutefois que le tandem franco-américain aurait la préférence de Safran afin que Morpho reste sous pavillon hexagonal. Le fonds d’investissement Advent serait d’ailleurs appelé à s’effacer à moyen terme.

Sources : Le Monde et Usine Nouvelle

Articles connexes :

Safran souhaite vendre sa filiale de sécurité aéroportuaire

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction... Voir l'article

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

  • Urgent

    EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

    EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction d’un parc éolien en mer... Voir l'article

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article