Safran : la vente de la branche sécurité bientôt actée ?

Publication: 16/07/2016

Après avoir cédé en avril dernier sa filiale Morpho Detection spécialisée dans la détection d’explosifs au britannique Smiths Group (630 millions d’euros), Safran souhaite vendre le reste de sa branche sécurité, et cela avant la rentrée.

C’est du moins ce qu’a affirmé son PDG, Philippe Petitcolin, lors d’un entretien publié le 12 juillet par nos confrères du Monde. Ce dernier avait déjà révélé au mois de février que la structure comptait se recentrer sur les secteurs aéronautique et de défense.

La cession de Morpho (désormais intitulée Safran Identity & Security) serait toutefois conditionnée au profil du futur repreneur qui devra être en mesure d’affiner le travail entrepris jusqu’à  présent par le groupe français.

Autrement dit, Morpho, déjà rayonnante au niveau mondial, devra obligatoirement franchir un nouveau cap via le processus de vente : “Si nous trouvons de bons projets parmi les cinq acheteurs issus des short-tests, nous vendrons”, confirme-t-il, avant de conclure : “Ce qui m’intéresse, ce sont les projets. Si nous devons nous séparer de Morpho, c’est pour lui offrir un plus bel avenir.”

Cinq repreneurs se dégageraient pour le moment. Il s’agirait des fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA) et CVC (Luxembourg), de la multinationale Gemalto (Pays-Bas-France), ainsi que le duo Advent (USA)-Oberthur Technologies (France).

Le média rapporte toutefois que le tandem franco-américain aurait la préférence de Safran afin que Morpho reste sous pavillon hexagonal. Le fonds d’investissement Advent serait d’ailleurs appelé à s’effacer à moyen terme.

Sources : Le Monde et Usine Nouvelle

Articles connexes :

Safran souhaite vendre sa filiale de sécurité aéroportuaire

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article