Safran : la vente de la branche sécurité bientôt actée ?

Publication: 16/07/2016

Après avoir cédé en avril dernier sa filiale Morpho Detection spécialisée dans la détection d’explosifs au britannique Smiths Group (630 millions d’euros), Safran souhaite vendre le reste de sa branche sécurité, et cela avant la rentrée.

C’est du moins ce qu’a affirmé son PDG, Philippe Petitcolin, lors d’un entretien publié le 12 juillet par nos confrères du Monde. Ce dernier avait déjà révélé au mois de février que la structure comptait se recentrer sur les secteurs aéronautique et de défense.

La cession de Morpho (désormais intitulée Safran Identity & Security) serait toutefois conditionnée au profil du futur repreneur qui devra être en mesure d’affiner le travail entrepris jusqu’à  présent par le groupe français.

Autrement dit, Morpho, déjà rayonnante au niveau mondial, devra obligatoirement franchir un nouveau cap via le processus de vente : “Si nous trouvons de bons projets parmi les cinq acheteurs issus des short-tests, nous vendrons”, confirme-t-il, avant de conclure : “Ce qui m’intéresse, ce sont les projets. Si nous devons nous séparer de Morpho, c’est pour lui offrir un plus bel avenir.”

Cinq repreneurs se dégageraient pour le moment. Il s’agirait des fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA) et CVC (Luxembourg), de la multinationale Gemalto (Pays-Bas-France), ainsi que le duo Advent (USA)-Oberthur Technologies (France).

Le média rapporte toutefois que le tandem franco-américain aurait la préférence de Safran afin que Morpho reste sous pavillon hexagonal. Le fonds d’investissement Advent serait d’ailleurs appelé à s’effacer à moyen terme.

Sources : Le Monde et Usine Nouvelle

Articles connexes :

Safran souhaite vendre sa filiale de sécurité aéroportuaire

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article