Irak : l’EI utilise la population de Mossoul comme bouclier humain

Publication: 16/06/2017

Selon l’ONU, l’Etat islamique utiliserait 100 000 habitants de la ville de Mossoul comme boucliers humains, et cela afin de faire face aux assauts des forces irakiennes soutenues par la coalition internationale. La reprise de la cité risque d’être particulièrement complexe.

“Plus de 100 000 civils pourraient être encore retenus dans la Vieille ville… Ces (malheureux) sont en fait essentiellement utilisés comme boucliers humains”, a indiqué vendredi 16 juin, Bruno Geddo, le Haut-Commissaire onusien pour les réfugiés en Irak, lors d’une conférence de presse à Genève.

La situation devient donc de plus en plus problématique pour les assaillants, note BFM, alors que “la Vieille ville est un dédale de petites rues fortement peuplées, guère propice à l’avancée des blindés, où l’usage d’armes lourdes risque de mettre en péril la population locale.”

La lâcheté de l’EI sans limite 

L’intéressé a confié par ailleurs que les malheureux otages ont été capturés par l’EI lorsqu’ils fuyaient les combats : “Ces derniers vivent actuellement dans une situation croissante de pénurie et de terreur“, déplore-t-il. Avant de révéler que ceux qui ont eu la chance de s’échapper “en sortaient détruits psychologiquement.”

Pour rappel, l’armée irakienne tente depuis le mois d’octobre de reprendre Mossoul des mains des djihadistes qui l’occupent d’une main de fer depuis juin 2014.

A ce jour, 862 000 habitants ont tenté de quitter l’enceinte de la ville. 195 000 ont toutefois fait le choix de revenir, essentiellement dans la partie est de la cité, de nouveau sous le contrôle de la coalition internationale.

Source : BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article