BCE : vers la fin du billet de 500 euros ?

Publication: 16/04/2016

La Banque centrale européenne pourrait cesser d’imprimer des billets de 500 euros, et cela dès 2018. En cause, le financement massif du terrorisme, du grand banditisme et des bas-de-laine via cette coupure. Le président de l’Institution, Mario Draghi a annoncé qu’une décision définitive serait prise en mai à ce sujet.

Cette perspective s’effectuera progressivement en raison de l’opposition farouche de l’Allemagne sur ce dossier. Les grosses coupures sont en effet régulièrement utilisées Outre-Rhin en tant que moyen de paiement et d’épargne.

Selon Reuters, plusieurs pistes ont été examinées par la BCE qui aurait retenu l’arrêt de l’impression et de la distribution en agences bancaires à cette échéance. Néanmoins, les déposants pourront échanger leurs billets sans limite de temps, comme l’avait fait la Bundesbank en 2002 lors du remplacement du deutschemark par l’euro, souligne La Tribune.

Pour rappel, les billets de 500 euros constituent un tiers des 1000 milliards d’euros de coupures en circulation dans l’Union européenne l’année dernière. Selon un rapport de la BCE datant de 2011, 56% des citoyens de l’UE n’en auraient même jamais vus…

Quant à Europol, l’Organisation préconisait en 2015 qu’il fallait cesser d’imprimer ce billet à moins de pouvoir prouver son usage légitime, rajoute le média.

Source : La Tribune

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article