Uranium US : le plan de soutien de Washington porte déjà ses fruits

La proposition de 1,5 milliard de dollars du président Trump pour soutenir l’industrie du combustible nucléaire du pays a encouragé au moins une entreprise à prendre des mesures pour stimuler les opérations dans les mines d’uranium dormantes de l’Ouest. Y compris à l’extérieur du parc national du Grand Canyon, relaie le site AP News.

La société, Energy Fuels Inc., basée au Canada, a en effet annoncé jeudi 13 février qu’elle utiliserait le produit de ses opérations d’extraction d’uranium dans l’Ouest américain. Et cela, en vendant des actions et en injectant près de 17 millions de dollars dans ses opérations minières notamment dans l’Utah, le Wyoming, l’Arizona, ou encore le Texas.

Dans les faits, l’administration Trump a demandé cette semaine au Congrès 1,5 milliard de dollars sur 10 ans pour créer un nouveau stock national d’uranium extrait aux États-Unis. Cette dernière a en outre affirmé que la consolidation de la production domestique restait une question de sécurité énergétique vitale.

Dans les faits, certains législateurs démocrates et analystes de marché expliquent que Washington a pour but d’aider quelques sociétés américaines qui ne peuvent pas rivaliser sur le marché mondial et leurs investisseurs.

Pour information, la demande de combustible nucléaire stagne dans le monde depuis la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011. De son côté, la production US d’uranium a chuté de 96% au cours des cinq dernières années.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.