Nucléaire : Washington attend des gestes forts de la part de Pyongyang

Publication: 16/02/2018

Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils étaient prêts à discuter avec le régime nord-coréen dans le seul et unique cas où Pyongyang envoyait des signes forts quant à sa volonté de remodeler son programme nucléaire.

L’information a été officialisée par la chaîne CBS qui a obtenu un entretien exclusif avec le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, dont la diffusion aura lieu dimanche 18 février. “Mon travail est de m’assurer que les Nord-Coréens savent que nous gardons nos canaux (de communications) ouverts”, affirme ainsi l’intéressé.

Avant d’ajouter qu’aucune démarche ne sera entreprise par Washington sur la problématique nucléaire tant que Kim Jong-un ne se montrera plus collaboratif : “Je suis à l’écoute. Je ne renvoie pas beaucoup de messages parce que nous n’avons rien à dire jusqu’ici. Donc, j’attends que vous me disiez que vous être prêts à discuter.”

Une option militaire envisagée

Toutefois, dans l’hypothèse où le dossier resterait figé, Tillerson a admis que les tractations pourraient passer sur un plan plus militaire : “Nous n’avons pas de carotte pour les convaincre de parler, nous avons de gros bâtons et c’est ce qu’ils doivent comprendre”, a-t-il insisté, alors que les pressions économiques exercées l’année dernière n’ont pas donné les résultats escomptés.

Pour rappel, les Etats-Unis avaient obtenu en 2017 que le Conseil de sécurité des Nations unies impose à Pyongyang un embargo portant notamment sur ses exportations de charbon, de fer, da pêche et de textile. Mais aussi sur ses importations d’or noir vitales pour mener une activité domestique décente.

Source : Le Journal de Montréal

Article connexe :

Corée du Nord : Washington attend un geste de Moscou

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en... Voir l'article

Pologne : l’Etat va investir 44 Mds€ en matière d’armement

Face aux velléités militaires de Moscou – qui lorgne doucement mais sûrement sur la souveraineté des ex-Etats de l’Union soviétique –... Voir l'article

Menace russe : les Etats baltes obtiennent gain de cause auprès de l’OTAN

Selon une information officialisée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, l’OTAN a inauguré vendredi 8 mars le siège de sa... Voir l'article

Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le... Voir l'article

  • Urgent

    La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

    Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en mer Noire est d’ores et... Voir l'article

    Pologne : l’Etat va investir 44 Mds€ en matière d’armement

    Face aux velléités militaires de Moscou – qui lorgne doucement mais sûrement sur la souveraineté des ex-Etats de l’Union soviétique – la Pologne a décidé d’investir... Voir l'article

  • personnalites

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article

    Arabie saoudite : Riyad nomme une femme ambassadrice aux USA

    Déstabilisé par l’affaire Khashoggi – qui a quelque peu refroidi l’axe diplomatique Riyad-Washington – Mohamed Ben Salman tente de calmer le jeu avec les Etats-Unis en annonçant la... Voir l'article

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article