Le rapprochement Suède-OTAN inquiète la Russie

Publication: 16/01/2018

Alors que Stockholm flirte de plus en plus avec l’OTAN, Moscou a décidé de monter au créneau pour prévenir la Suède des conséquences inhérentes à une telle alliance. 

Le média Sputnik se fait en effet écho des déclarations tenues récemment par l’ambassadeur russe à Stockholm concernant cette délicate problématique géopolitique sur fond de guerre froide.

Ainsi, Victor Tatarintsev a confirmé auprès de la presse locale que la position de Moscou vis-à-vis du géant scandinave varierait de façon exponentielle si ce dernier adhérait au Traité de l’Atlantique Nord :

“Il est clair que la Russie ne sauterait pas de joie à l’annonce d’une telle décision. Mais, ce serait la décision souveraine du peuple suédois”, a-t-il prévenu dans un premier temps… Avant de durcir le ton : “(Toutefois), si cette menace devenait réalité, nous devrions prendre des mesures pour nous protéger de l’attaque de l’OTAN à partir du territoire suédois.”

Un déséquilibre manifeste du jeu des alliances ?

L’intéressé a également signifié qu’il était préjudiciable qu’aucun expert russe n’ait été invité à la conférence suédoise « Peuple et Défense » consacrée aux questions de sécurité internationale et à laquelle participera le Secrétaire général de l’OTAN… Laissant entendre par la même occasion qu’il s’agissait d’un déséquilibre manifeste du jeu des alliances :

“Si j’avais été à la conférence, j’aurais demandé au commandant en chef des forces armées suédoises, Micael Bydén, et à d’autres pourquoi ils ne voulaient pas s’asseoir avec nos militaires à la table des experts”, a-t-il martelé, agacé.

Pour finir, V. Tatarintsev a milité pour que les relations commerciales entre les deux pays retrouvent une croissance plus conforme aux attentes russes, regrettant “qu’une grande partie des possibilités commerciales ne (soient) pas utilisées.”

Source : Sputnik

Articles connexes : 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article