Pyongyang à l’origine du ransomware WannaCry ?

Publication: 15/12/2017

Alors que les attaques de rançongiciels se multiplient sur la Toile afin de déstabiliser entreprises privées, publiques et structures étatiques, ces dernières présentent néanmoins un danger graduel. Ainsi, si certaines sont rapidement annihilées, d’autres s’avèrent très problématiques, à l’image de WannaCry en mai 2017.

Et pour cause, ce ransomware a provoqué un véritable tsunami au printemps dernier après avoir été utilisé lors d’une cyber-attaque mondiale sans précédent, touchant plus de 300 000 ordinateurs, dans plus de 150 pays (principalement en Inde, aux États-Unis et en Russie). Le tout, en exploitant une faille du système obsolète Windows XP et plus généralement toutes les versions antérieures à Windows 10 dépourvues des mises à jour d’usage.

La Corée du Nord sur tous les fronts

Durant de nombreux de mois, l’identité du créateur de WannaCry a animé toutes les spéculations, sans pour autant qu’une hypothèse solide et étayée voit le jour. Cependant, l’énigme aurait récemment trouvé son épilogue, révèle Matthieu Suiche, un expert en cyber-sécurité sollicité par l’émission Envoyé spécial :

“Cette attaque est due à un Etat, et non à une organisation ou à un individu. La signature de WannaCry est la même que celle d’un précédent ransomware (utilisé par) la Corée du Nord. Le régime de Kim Jong-un aurait conçu cette attaque dans un but lucratif. Cette hypothèse a d’ailleurs été confirmée par les services secrets anglais et américains.”

L’intéressé va même plus loin et promet dans le futur une recrudescence massive de ces attaques en raison d’une guerre froide de plus en plus prononcée sur l’échiquier international.

Source : France TV Info

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article