Pyongyang à l’origine du ransomware WannaCry ?

Publication: 15/12/2017

Alors que les attaques de rançongiciels se multiplient sur la Toile afin de déstabiliser entreprises privées, publiques et structures étatiques, ces dernières présentent néanmoins un danger graduel. Ainsi, si certaines sont rapidement annihilées, d’autres s’avèrent très problématiques, à l’image de WannaCry en mai 2017.

Et pour cause, ce ransomware a provoqué un véritable tsunami au printemps dernier après avoir été utilisé lors d’une cyber-attaque mondiale sans précédent, touchant plus de 300 000 ordinateurs, dans plus de 150 pays (principalement en Inde, aux États-Unis et en Russie). Le tout, en exploitant une faille du système obsolète Windows XP et plus généralement toutes les versions antérieures à Windows 10 dépourvues des mises à jour d’usage.

La Corée du Nord sur tous les fronts

Durant de nombreux de mois, l’identité du créateur de WannaCry a animé toutes les spéculations, sans pour autant qu’une hypothèse solide et étayée voit le jour. Cependant, l’énigme aurait récemment trouvé son épilogue, révèle Matthieu Suiche, un expert en cyber-sécurité sollicité par l’émission Envoyé spécial :

“Cette attaque est due à un Etat, et non à une organisation ou à un individu. La signature de WannaCry est la même que celle d’un précédent ransomware (utilisé par) la Corée du Nord. Le régime de Kim Jong-un aurait conçu cette attaque dans un but lucratif. Cette hypothèse a d’ailleurs été confirmée par les services secrets anglais et américains.”

L’intéressé va même plus loin et promet dans le futur une recrudescence massive de ces attaques en raison d’une guerre froide de plus en plus prononcée sur l’échiquier international.

Source : France TV Info

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

Washington et Pékin finaliseront mi-janvier la phase 1 d’un accord commercial

L’oncle Sam et le géant asiatique sont sur le point de trouver un prémisse de sortie de crise avec la... Voir l'article

  • Urgent

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

    Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

    Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité de 10 millions de ménages... Voir l'article

  • personnalites

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article

    Algérie : décès du général Salah, le “continuateur” du régime

    Nouveau coup de tonnerre en Algérie avec l’annonce du décès du chef d’état major de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah. Cette figure controversée de... Voir l'article