Israël : Benjamin Netanyahou doute du programme nucléaire iranien

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, est pessimiste sur l'accord nucléaire iranien
Le Premier ministre israélien ne cesse de remettre en cause l’accord de Vienne

Alors que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a clos son enquête sur les activités nucléaires iraniennes antérieures à l’accord historique entériné en juillet dernier par Téhéran et le G5+1 (À‰tats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), Tel-Aviv ne cache pas ses doutes sur les objectifs “réels” du géant asiatique.

Israël poursuit ses déclarations “schizophréniques” sur le programme nucléaire iranien. Bien que le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, ait annoncé au mois d’octobre lors d’une conférence de presse à Washington, la volonté de son pays de ne plus remettre en cause les dispositions de l’accord, Benjamin Netanyahou a relancé le débat avec virulence via un communiqué : « Depuis plus d’une décennie, l’Iran n’a pas coopéré et a trompé la communauté internationale. De sérieux doutes demeurent et des questions restent en suspens sur le programme iranien (…) Téhéran doit encore coopérer pleinement avec l’AIEA pour que soit vérifiée la nature pacifique de son programme nucléaire. »

Pour rappel, les Etats-Unis ont assuré à leur allié israélien une défense sans limite sur ce dossier, en confirmant que l’administration Obama pourrait utiliser la force militaire contre l’Iran en cas de non-respect de ses engagements.

Source : The Times of Israël

 

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.