La France augmente ses importations de pétrole russe

La France augmente ses importations de pétrole russe

Le gouvernement d’Emmanuel Macron cherche à limiter les effets de la grève dans les raffineries françaises pesant sur la pays, et de facto sur sa population. L’une des mesures appliquées actuellement par Paris et Total n’est autre qu’augmenter les importations de pétrole en provenance de Russie. 

Malgré l’adoption par l’UE, le 6 octobre dernier, de l’interdiction des importations de pétrole russe à partir du 5 décembre et de produits pétroliers raffinés de l’ogre soviétique dès le 5 février 2023, Paris tente par tous les moyens de contrôler l’énorme pénurie de carburant frappant actuellement l’Hexagone.

L’une des solutions à court terme utilisées par le duo étatique et Total est donc de miser davantage sur l’alternative russe. Une option qui n’a d’ailleurs jamais fait l’objet d’un réel renoncement de l’Elysée. Et cela, en toute hypocrisie.

40% d’augmentation des importations de pétrole russe début octobre 

Comme le révèle L’Humanité – qui s’est procuré une étude du cabinet, Vortexa – ces importations auraient en effet augmenté de 40% la semaine du 2 octobre, contre 17% depuis le lancement des sanctions européennes contre Moscou inhérentes au conflit ukrainien.

Dans les faits, le média précise que la France consomme en temps normal 46 millions de tonnes de carburant liquides – soit un million de barils par jour, dont 75 % de gasoil.

Articles en relation