Israel : la violence continue sur l’Esplanade des mosquées de Jérusalem

L'Esplanade des mosquées de Jérusalem
L’Esplanade des mosquées de Jérusalem

Le Premier ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, est monté au créneau alors que les échanges sont vifs entre policiers locaux et manifestants palestiniens depuis trois jours dans la Vieille ville. Ce dernier souhaite apporter une réponse ferme au conflit débuté le dimanche 13 septembre, lors de la célébration de la nouvelle année juive.

Les altercations ont éclaté dans la mosquée d’Al-Aqsa, et depuis, cette dernière reste fermée au public par le directeur des lieux, Omar Kiswani ; forces de l’ordre et émeutiers se renvoyant la balle sur la responsabilité des dégradations causées dans l’enceinte. B.Netanyahu a annoncé des mesures fermes afin d’endiguer la violence relaie The Washington Post : « Nous utiliserons toutes les mesures nécessaires pour endiguer la violence et lutter contre ceux qui jettent des pierres, des cocktails Molotov, des bombes artisanales et des feux d’artifice dans le but de blesser civils et policiers (…) D’autre part, les visiteurs juifs doivent avoir plein accès aux lieux de cultes. » Ce dernier est en effet très soucieux des règles qui régissent le « statu quo » depuis 1967.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a également condamné les heurts et appelé à la retenue tout comme l’émissaire spécial de l’ONU pour le Proche-Orient, Nickolay Mladenov, qui craint que l’instabilité régnant à Jérusalem se répercute par une vague importante d’extrémisme dans tout le Moyen-Orient.

Source : The Washington Post

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.