Hongrie : après la Serbie, le gouvernement érige un mur anti-migrants avec la Roumanie

Publication: 15/09/2015
La Hongrie érige un mur anti-migrants avec la Roumanie

La Hongrie érige un mur anti-migrants avec la Roumanie (crédit : Flickr)

Un mécanisme permanent et obligatoire chargé de répartir les réfugiés dans les nations de l’Union a été proposé, le 4 septembre, par Paris et Berlin. Cette proposition n’est absolument pas au goût du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, dont le pays a déjà érigé une large clôture de 175 km le long de la frontière avec la Serbie pour endiguer l’afflux de migrants. Cette fois, l’homme fort du gouvernement local s’attaque à la frontière roumaine.

Les motivations de Viktor Orban sont très claires : « Ce phénomène (de migration) menace les racines chrétiennes de l’Europe qui doit avant tout contrôler ses frontières avant de décider d’accueillir des candidats à l’asile. » Le ministre des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a annoncé que « la nouvelle clôture est appelée à s’étendre sur une surface raisonnable entre les points de jonction des frontières serbe, hongroise et roumaine. » Ce dernier a toutefois ajouté que « cette mesure est nécessaire étant donné que les passeurs pourraient changer leur route en raison de la clôture existante à la frontière serbo-hongroise (…) Une partie de la pression migratoire pourrait ainsi se diriger vers la Roumanie. »

La Hongrie souhaite s’appuyer sur le fait que la Roumanie, bien que membre de l’UE, ne fasse pas partie de l’espace Schengen qui interdit l’entrave à la libre-circulation des personnes au sein de l’Union.

Source : The Huffington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par... Voir l'article

La reconnaissance faciale en temps réel déjà testée en France au mépris des droits des citoyens

La reconnaissance faciale en temps réel des citoyens n’est plus un fantasme sur le sol hexagonal. France Inter révèle que... Voir l'article

Amnesty International : le rapport empreint de partialité sur la Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, la reprise du dialogue entre le Gouvernement et l’opposition est indispensable à une sortie de crise durable.... Voir l'article

Éthiopie : que se passe-t-il au Tigré ?

Les combats en cours en Éthiopie entre les forces tigréennes et l’armée fédérale font craindre le pire dans un pays... Voir l'article

  • Urgent

    Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

    Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par le FLPT. Mais rien n’indique... Voir l'article

    Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

    Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros entre les mois de juillet... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

    Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par le FLPT. Mais rien n’indique... Voir l'article

    L’annonce de l’efficacité à 90% du vaccin Pfizer fait le bonheur de ses dirigeants

    L’officialisation en grandes pompes de l’efficacité à 90% du vaccin anti-Covid du laboratoire Pfizer a permis au président du géant américain, Albert Bourla, et sa... Voir l'article

    Hausse de l’indemnité logement des députés : A quoi joue le gouvernement ?

    Alors que la pandémie Covid-19 pulvérise peu à peu l’économie hexagonale, la hausse de l’indemnité logement des députés de 900 à 1200 euros, décidée par... Voir l'article