Hongrie : après la Serbie, le gouvernement érige un mur anti-migrants avec la Roumanie

Publication: 15/09/2015
La Hongrie érige un mur anti-migrants avec la Roumanie

La Hongrie érige un mur anti-migrants avec la Roumanie (crédit : Flickr)

Un mécanisme permanent et obligatoire chargé de répartir les réfugiés dans les nations de l’Union a été proposé, le 4 septembre, par Paris et Berlin. Cette proposition n’est absolument pas au goût du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, dont le pays a déjà érigé une large clôture de 175 km le long de la frontière avec la Serbie pour endiguer l’afflux de migrants. Cette fois, l’homme fort du gouvernement local s’attaque à la frontière roumaine.

Les motivations de Viktor Orban sont très claires : « Ce phénomène (de migration) menace les racines chrétiennes de l’Europe qui doit avant tout contrôler ses frontières avant de décider d’accueillir des candidats à l’asile. » Le ministre des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a annoncé que « la nouvelle clôture est appelée à s’étendre sur une surface raisonnable entre les points de jonction des frontières serbe, hongroise et roumaine. » Ce dernier a toutefois ajouté que « cette mesure est nécessaire étant donné que les passeurs pourraient changer leur route en raison de la clôture existante à la frontière serbo-hongroise (…) Une partie de la pression migratoire pourrait ainsi se diriger vers la Roumanie. »

La Hongrie souhaite s’appuyer sur le fait que la Roumanie, bien que membre de l’UE, ne fasse pas partie de l’espace Schengen qui interdit l’entrave à la libre-circulation des personnes au sein de l’Union.

Source : The Huffington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

L’arrivée de troupes russes au Venezuela crispe Washington

Alors que la crise sociale et économique fait rage au Venezuela, une autre bataille diplomatique bat son plein entre Moscou... Voir l'article

La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en... Voir l'article

Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article