Mali : les Nations unies en danger à Tombouctou

Publication: 15/08/2017

Lundi, une attaque djihadiste contre la mission onusienne, Minusma, a eu lieu au centre du Mali. Cette agression revêt une tonalité particulière à la veille d’un Conseil de l’ONU décisif sur la sécurité en Afrique. 5 agents de sécurité malienne, un casque bleu togolais et 3 autres personnes ont été victimes de deux attaques distinctes. La veille le Burkina Faso comptait 18 morts.

Concrètement que s’est-il-passé ?

Depuis une colline, près du camp de la Minusma, une première salve de tirs a été lancée par des hommes armés non identifiés. Les forces maliennes ont alors immédiatement riposté. Par la suite, un second groupe de terroristes s’est dirigé vers le site et a ouvert le feu, avant de perdre deux hommes suite à la contre-attaque des casques bleus.

Dans l’après-midi, une autre attaque a eu lieu à Tombouctou où le QG onusien fut pris d’assaut par des hommes armés de grenades et de Kalachnikov. « Six assaillants ont été abattus lors de la riposte », poursuit cette même source.

Les responsables onusiens se prononcent sur les faits

Du côté de l’ONU, les réactions ne pouvaient cacher une certaine indignation : « Cet acte est lâche et ignoble », déplorait ainsi Mahamat Saleh Annadif, responsable de l’opération sécuritaire des Nations Unies. 

Quant à Antonio Guerres, Secrétaire général, il a jugé que les agressions perpétrées contre les casques bleus à Douentza et à Tombouctou pouvaient « constituer des crimes de guerre en vertu du droit international. »

Mardi, les pays du G5 Sahel (Tchad, Mauritanie, Burkina Faso, Niger, Mali) ont annoncé une réunion d’urgence afin de constituer une force supplémentaire de coalition contre les groupes terroristes djihadistes sévissant dans la région.

Le projet se baserait sur un effectif de soutien de 5000 hommes. Son coût de 420 millions d’euros reste pour autant encore problématique.

Source : Ouest France 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Crimée : le rapport de force russo-ukrainien s’emballe

La capture de navires ukrainiens, dimanche, par les gardes-côtes russes au niveau du pont du détroit de Kertch – qui relie... Voir l'article

La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article