Afghanistan : le chef des talibans soutient les pourparlers de paix avec le gouvernement

Publication: 15/07/2015

Le mollah Omar a annoncé que les talibans étaient prêts à engager des négociations de paix avec les responsables afghans et étrangers tant que les idéaux de l’Islam étaient respectés dans le processus.

« Les interactions pacifiques avec les ennemis ne sont pas interdites en vertu de la tradition islamique », précise le communiqué publié sur un site web lié aux talibans. L’organisation terroriste souhaite que les forces militaires étrangères quittent le pays en visant explicitement l’armée américaine et le gouvernement en place. 13 000 soldats sont encore présents pour former les forces afghanes.

Cette décision fait débat au sein même de la direction du groupe qui reste divisée sur la question. Certaines factions talibanes mécontentes ont argué que le mollah Omar était décédé et que ses déclarations étaient effectuées en son nom par d’autres dirigeants. De nombreux combattants ont déjà rejoint l’Etat Islamique en raison du manque de clarté dans la politique de l’Organisation.

En avril, les talibans ont publié une biographie affirmant que leur chef était bel et bien vivant et en contact régulier avec le monde. Le mollah Omar n’a toutefois pas fait d’apparition en public depuis l’intervention américaine en 2001.

Source : The Herald Scotland

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Sécurité routière : vers un durcissement des sanctions pour le téléphone au volant

Alors que 70% des Français reconnaissent téléphoner au volant, l’Etat compte remédier à cela en durcissant les sanctions pour les... Voir l'article

Malgré une présence américaine accrue, la Somalie subit encore la foudre des Shebab

La capitale somalienne a essuyé samedi 28 décembre un terrible attentat; un quotidien effrayant devenu malheureusement monnaie courante à Mogadiscio.... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article