Afghanistan : le chef des talibans soutient les pourparlers de paix avec le gouvernement

Publication: 15/07/2015

Le mollah Omar a annoncé que les talibans étaient prêts à engager des négociations de paix avec les responsables afghans et étrangers tant que les idéaux de l’Islam étaient respectés dans le processus.

« Les interactions pacifiques avec les ennemis ne sont pas interdites en vertu de la tradition islamique », précise le communiqué publié sur un site web lié aux talibans. L’organisation terroriste souhaite que les forces militaires étrangères quittent le pays en visant explicitement l’armée américaine et le gouvernement en place. 13 000 soldats sont encore présents pour former les forces afghanes.

Cette décision fait débat au sein même de la direction du groupe qui reste divisée sur la question. Certaines factions talibanes mécontentes ont argué que le mollah Omar était décédé et que ses déclarations étaient effectuées en son nom par d’autres dirigeants. De nombreux combattants ont déjà rejoint l’Etat Islamique en raison du manque de clarté dans la politique de l’Organisation.

En avril, les talibans ont publié une biographie affirmant que leur chef était bel et bien vivant et en contact régulier avec le monde. Le mollah Omar n’a toutefois pas fait d’apparition en public depuis l’intervention américaine en 2001.

Source : The Herald Scotland

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en... Voir l'article

  • Urgent

    La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

    Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales tirent leur épingle du jeu... Voir l'article

    Palantir recrute un spécialiste du marché français

    Palantir, l’entreprise de Big Data spécialisée dans le renseignement, est à la recherche d’un analyste en études de marché, spécialisé dans le secteur français. Après... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article