Airbus Helicopters confirme sa montée en puissance en Chine

Publication: 15/06/2016

La filiale du constructeur aéronautique européen a frappé un grand coup sur le marché chinois en annonçant lundi 13 juin la signature d’un contrat avec Pékin portant sur la vente de 100 H135. L’accord, dont le montant total s’élève à un milliard d’euros, comprend également la construction de la première chaîne d’assemblage locale.

Selon Les Echos, le client est un consortium constitué de la ville de Qingdao (qui va héberger la chaine d’assemblage), de COHC (le premier opérateur du pays), et de China Aerospace Science and Technology Corporation.

Le patron d’Airbus Helicopters pour le géant asiatique, Norbert Ducrot, a indiqué que “les premières livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2018”, tout en ajoutant que la cadence de production visée tournerait autour de quinze appareils une fois cette échéance atteinte.

Ce dernier a précisé dans la foulée que le consortium devenait, de ce fait, l’un des distributeurs du groupe sur le marché domestique.

La chaîne d’assemblage sera quant à elle détenue par Airbus Helicopters à hauteur de 51%, tandis que les reste des parts sera propriété de partenaires locaux.

La structure franco-allemande bénéficie ainsi d’une plus grande souplesse des autorités chinoises puisque les militaires imposaient auparavant des conditions d’utilisation ultra-strictes pour l’ensemble de la navigation à basse altitude. Mais la législation a récemment évolué et les conditions de vol devraient être considérablement adoucies d’ici 2020.

Preuve de cette évolution flagrante, les ventes d’hélicoptères d’Airbus vont atteindre 80 exemplaires en 2017 alors qu’elles n’étaient que de 40 unités en 2015.

Pour rappel, la filiale d’Airbus avait déjà acté en septembre dernier un important contrat avec une entreprise de leasing chinoise, CM International Financial Leasing Corp.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article