Le premier porte-avions 100% Chinois opère ses premiers essais

Définitivement opérationnel en 2020, le premier porte-avions 100% Chinois, plus connu sous le nom de « Type-001 A », a entamé dimanche ses premiers essais en mer. 

Si le géant asiatique affiche désormais deux porte-avions au compteur – le premier étant en partie estampillé ex-URSS – le second reste bien plus avancé technologiquement.

Sa sortie, opérée depuis le port de Dalian (Nord-Est), doit ainsi permettre « de tester la fiabilité de ses équipements« , souligne Le Figaro.

Alimenté par un système de propulsion classique, le Type-001 A « pourra (en conséquence) transporter 32 à 36 avions de combat Shenyang J-15, contre 24 pour « le Liaoning », son prédécesseur« .

Rivaliser à terme avec les USA

Politiquement parlant, ce dernier appuiera également la stratégie de Pékin en Mer de Chine méridionale « où le gouvernement revendique la possession de la quasi-totalité de cette zone maritime ».

Problème, c’est également le cas d’autres nations (Vietnam, Philippines, Malaisie, Brunei) qui ne souhaitent absolument pas perdre de terrain dans ce dossier.

Pour rappel, la Chine souhaite rivaliser à long terme avec les capacités maritimes américaines et prévoit de créer dans le futur un troisième porte-avions.

Toujours plus moderne, mais cette fois à propulsion nucléaire, « il pourrait être doté d’un système de catapulte des avions – ce qui permettrait à ses chasseurs d’embarquer plus de missiles et d’effectuer des missions plus longues – selon des experts cités par la presse étatique. »

Source : Le Figaro

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.