Les bénéfices de Dassault Aviation explosent

Publication: 15/03/2018

Le groupe français présente un bénéfice net consolidé en progression de 87 % en 2017 à 709 millions d’euros. Une effervescence financière qui découle avant tout de la timide reprise des livraisons de jet d’affaires, Falcon, et de la bonne santé de l’axe Paris-Le Caire sur le dossier Rafale.

Dassault Aviation a également officialisé le 8 mars dernier un chiffre d’affaires en progression de 34% à 4,8 milliards d’euros, ainsi qu’un bénéfice net ajusté de 27%, à 489 millions. Seule ombre au tableau, “les prises de commandes reculent à 3,15 milliards en raison de la commande de 36 Rafale par l’Inde l’année précédente“, souligne Le Figaro.

Concrètement, le cru 2017 atteste de “prise de commandes de 41 Falcon et l’annulation de 3 Falcon 5X, contre 33 Falcon commandés et 12 Falcon 5X annulés en 2016”, ajoute l’entreprise qui se félicite d’avoir assuré “la livraison de 49 Falcon comme en 2016”. Un résultat supérieur aux estimations de la direction qui pensait initialement ne pas franchir le seuil de 45 livraisons.

Vers un coup de pouce de la Loi de Programmation Militaire 2019-2025

Concernant le Rafale, l’avionneur confirme avoir “effectué la livraison de 8 avions à l’Égypte, portant à 14 exemplaires le nombre d’appareils en service dans ce pays. Mais également la livraison d’un Rafale à l’Armée de l’Air française qui porte à 149 le nombre d’avions livrés sur les 180 commandés. Par ailleurs, l’année 2017 a également été marquée par la signature par le Qatar de la levée de l’option pour 12 Rafale supplémentaires, dont l’entrée en vigueur interviendra lors de la réception du premier acompte”.

Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, rappelle enfin que la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 (votée début 2018) laisse entrevoir de belles perspectives économiques pour le groupe. Le texte prévoyant d’aligner “le budget du ministère des Armées sur un montant équivalent à 2% du PIB d’ici 2025”, relaie de son côté le site OPEX 360.

Sources : Le Figaro et OPEX

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

  • Urgent

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

    Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à Moscou d’assurer l’indépendance de son... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article