La NASA sous-traite l’approvisionnement de l’ISS

Publication: 15/01/2016

La NASA a confié l’approvisionnement de la station internationale orbitale à trois entreprises américaines. Les heureuses élues sont SpaceX, Orbital ATK et Sierra Nevada. Les contrats s’élèvent dans leur globalité à 14 milliards de dollars.

Ces sociétés devront effectuer un minimum de six vols entre fin 2019 et 2024, afin d’honorer l’accord nommé «â€‰Commercial Resupply Services 2 (CRS2) ». Mais ce dernier prévoit toutefois une dizaine de vols si besoin est, relate La Tribune. Space X et Sierra Nevada effectueront la majorité des lancements depuis Cap Canaveral en Floride, tandis qu’Orbital ATK décollera surtout du centre spatial de Wallops Island, en Virginie.

La direction de la NASA a précisé qu’elle pourra dès lors “garder l’ISS totalement approvisionnée pour l’équipage et pourra ainsi l’exploiter pleinement comme laboratoire”. Pour rappel, la structure est restée de long mois sans être réapprovisionnée à la suite de l’accident d’Orbiral ATK (octobre 2014) dont le lanceur Antares avait explosé quelques secondes après le décollage.

Source : La Tribune

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Monaco Resources Group sous surveillance en Afrique ?

Certaines activités du conglomérat monégasque Monaco Ressources Group (MRG) seraient dans le viseur des dirigeants africains. Le groupe n’en continue... Voir l'article

Le Japon séduit de moins en moins les spécialistes de la tech’

Alors que la rémunération de la Tech’ stagne depuis trois décennies au Japon, de plus en plus de talents nippons... Voir l'article

Après son départ de Syrie, Washington applique un dispositif “anti-Damas”

Désormais peu présents sur le territoire syrien, les Etats-Unis ne veulent pas s’offrir un nouveau camouflet sur les droits de... Voir l'article

Sans accompagnement juridique solide, une start-up court à sa perte

Nicolas Ivaldi, dirigeant du cabinet niçois, EY Ventury, est revenu pour La Tribune sur la nécessité d’intégrer au plus vite... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article