Moscou s’installe doucement mais surement au nord-est de la Syrie

Publication: 14/11/2019

Alors que le récent retrait américain au nord-est de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur les forces kurdes de Syrie (FDS), la Russie, alliée de Damas, s’était proposée de jouer les médiateurs dans ce dossier explosif. Moscou s’est ainsi rapidement entendu avec Ankara pour préserver l’intégrité territoriale de la République syrienne dans la zone. De son côté, le président turc, Recep Erdogan, a obtenu du Kremlin de mettre à distance respectable l’ennemi intime kurde de la frontière turco-syrienne.

Face à ce postulat, les forces de Vladimir Poutine poursuivent donc logiquement leur hégémonie sur le territoire syrien. Une expansion qui passe de facto par le Nord-Est… Et l’installation d’une base militaire sur le périmètre délaissé par Washington au détriment de son allié kurde.

Pour autant, selon RFI, il ne s’agit officiellement (pour le moment) que d’une installation d’un bureau de commandement aérien pour faciliter la couverture des patrouilles conjointes effectuées avec l’armée turque le long de la frontière.

(Toutefois), la présence russe deviendra permanente. Auparavant, les hélicoptères étaient contraints d’effectuer de longues rotations. (Et cela), depuis une base aérienne située sur le littoral syrien, à quelque 500 kilomètres de là”.

Enfin, il est important de noter “qu’outre les hélicoptères et le système de défense Pantsir, cette base (abritera) des véhicules de transports au sol ainsi qu’un poste médical”.

A suivre…

A lire aussi :

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par... Voir l'article

Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros... Voir l'article

La reconnaissance faciale en temps réel déjà testée en France au mépris des droits des citoyens

La reconnaissance faciale en temps réel des citoyens n’est plus un fantasme sur le sol hexagonal. France Inter révèle que... Voir l'article

La Direction générale de l’aviation civile met un stop à la 5G

Le ton monte entre les opérateurs 5G et la Direction générale française de l’aviation civile, confirme le site Kulture Geek.... Voir l'article

  • Urgent

    Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

    Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par le FLPT. Mais rien n’indique... Voir l'article

    Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

    Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros entre les mois de juillet... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Au Tigré, des milliers de réfugiés et des massacres

    Mékélé, la capitale de la province du Tigré qui a fait sécession avec le pouvoir central d’Addis-Abeba, serait désertée par le FLPT. Mais rien n’indique... Voir l'article

    L’annonce de l’efficacité à 90% du vaccin Pfizer fait le bonheur de ses dirigeants

    L’officialisation en grandes pompes de l’efficacité à 90% du vaccin anti-Covid du laboratoire Pfizer a permis au président du géant américain, Albert Bourla, et sa... Voir l'article

    Hausse de l’indemnité logement des députés : A quoi joue le gouvernement ?

    Alors que la pandémie Covid-19 pulvérise peu à peu l’économie hexagonale, la hausse de l’indemnité logement des députés de 900 à 1200 euros, décidée par... Voir l'article