Paris veut concurrencer Londres sur le marché de l’or

Publication: 14/11/2018

Alors que les banques centrales européennes passent depuis des décennies par “le Loco London” pour réaliser des transactions avec de l’or – Londres étant le deuxième mastodonte mondial du secteur derrière New York (“Comex”) avec des réserves de 115 milliards d’euros de barres – la banque de France compte sur les incertitudes liées au Brexit pour rabattre les cartes dans ce dossier.

L’institution entend en effet s’associer avec la banque américaine, JP Morgan, afin de créer un nouveau marché de l’or. Et s’inscrire de facto dans une alliance crédible capable de suppléer l’ogre britannique.

“Ils sont convaincus que le Brexit va changer les choses et ils veulent en être”, confirme ainsi une source proche du dossier, relayée par BFM.

De son côté, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, avait déjà lancé un pavé dans la marre en mai dernier. Ce dernier avait alors affirmé que le Brexit donnerait naissance à de nombreuses opportunités sur lesquelles la BdF devra capitaliser :

 “Il n’y aura pas je crois une seule “City” continentale demain, mais un réseau intégré polycentrique avec une spécialisation par pôles de compétence. Paris dispose (en l’occurrence) de nombreux atouts (à faire valoir) pour devenir un pôle majeur de financement des entreprises et de l’innovation en Europe.”

Affaire à suivre…

Article connexe : 

Les BRICS souhaitent créer une bourse mondiale de l’or

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article