Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Publication: 14/10/2019

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad ainsi que la Russie ont proposé une alliance de circonstance à ces mêmes Kurdes. Si les rapports restent très conflictuels entre les parties en présence, le haut commandant des FDS, Mazloum Abdi, n’a pas eu d’autre choix que d’accepter.

“Nous savons que nous devrons faire des compromis douloureux. Mais entre les compromis et le génocide de notre peuple, nous choisirons la vie. Ces propositions  pourraient (en effet) sauver la vie de millions de personnes.”

Selon L’Express, qui relaie ces propos, “l’offensive de la Turquie, lancée il y a cinq jours à la faveur d’un retrait américain, vise à instaurer une zone de sécurité de 32 km de profondeur pour séparer sa frontière des (zones contrôlées) par les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde qualifiée de terroriste par (Recep Erdogan). Cette zone serait susceptible d’accueillir une partie des 3,6 millions de Syriens actuellement réfugiés en Turquie. (Dans les faits), l’attaque se concentrera (dans un premier temps) sur (un périmètre compris) entre les villes de Tal Abyad et Ras al-Aïn, distantes d’environ 120 kilomètres”.

Paris et Berlin en juges de paix

Sans surprise, de nombreux poids lourds internationaux sont montés au créneau pour dénoncer une situation intolérable… synonyme de future crise humanitaire. Dans ce contexte, l’Elysée a confirmé que la France allait “intensifier ses efforts diplomatiques afin d’obtenir la cessation immédiate (du chaos)”. Une posture que Berlin partage également.

Enfin, outre l’aspect militaire, il est important de rappeler que le chapitre djihadiste entre de facto dans cet épineux dossier. Et pour cause, “85  proches de membres étrangers de l’EI ont (déjà) fui le camp d’Aïn Issa, poursuit le média. Une situation ubuesque, donc, au vu des efforts nourris pendant de longs mois par les forces kurdes et américaines pour éteindre la menace de l’Etat islamique sur le territoire.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article