Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Publication: 14/10/2019

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad ainsi que la Russie ont proposé une alliance de circonstance à ces mêmes Kurdes. Si les rapports restent très conflictuels entre les parties en présence, le haut commandant des FDS, Mazloum Abdi, n’a pas eu d’autre choix que d’accepter.

“Nous savons que nous devrons faire des compromis douloureux. Mais entre les compromis et le génocide de notre peuple, nous choisirons la vie. Ces propositions  pourraient (en effet) sauver la vie de millions de personnes.”

Selon L’Express, qui relaie ces propos, “l’offensive de la Turquie, lancée il y a cinq jours à la faveur d’un retrait américain, vise à instaurer une zone de sécurité de 32 km de profondeur pour séparer sa frontière des (zones contrôlées) par les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde qualifiée de terroriste par (Recep Erdogan). Cette zone serait susceptible d’accueillir une partie des 3,6 millions de Syriens actuellement réfugiés en Turquie. (Dans les faits), l’attaque se concentrera (dans un premier temps) sur (un périmètre compris) entre les villes de Tal Abyad et Ras al-Aïn, distantes d’environ 120 kilomètres”.

Paris et Berlin en juges de paix

Sans surprise, de nombreux poids lourds internationaux sont montés au créneau pour dénoncer une situation intolérable… synonyme de future crise humanitaire. Dans ce contexte, l’Elysée a confirmé que la France allait “intensifier ses efforts diplomatiques afin d’obtenir la cessation immédiate (du chaos)”. Une posture que Berlin partage également.

Enfin, outre l’aspect militaire, il est important de rappeler que le chapitre djihadiste entre de facto dans cet épineux dossier. Et pour cause, “85  proches de membres étrangers de l’EI ont (déjà) fui le camp d’Aïn Issa, poursuit le média. Une situation ubuesque, donc, au vu des efforts nourris pendant de longs mois par les forces kurdes et américaines pour éteindre la menace de l’Etat islamique sur le territoire.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le passage d’un porte-avions chinois à proximité des côtes taïwanaises inquiète Taipei

Le deuxième porte-avions de la marine chinoise, qui ne porte pas encore de nom et n’est toujours pas diplomatiquement actif,... Voir l'article

Sahel : Dakar orchestre la lutte antiterroriste

La sixième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre prochainement dans un « contexte... Voir l'article

Moscou s’installe doucement mais surement au nord-est de la Syrie

Alors que le récent retrait américain au nord-est de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur les... Voir l'article

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

  • Urgent

    Le passage d’un porte-avions chinois à proximité des côtes taïwanaises inquiète Taipei

    Le deuxième porte-avions de la marine chinoise, qui ne porte pas encore de nom et n’est toujours pas diplomatiquement actif, a fortement ébranlé les autorités... Voir l'article

    Sahel : Dakar orchestre la lutte antiterroriste

    La sixième édition du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre prochainement dans un « contexte marqué par l’insécurité et la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : le vrai-faux dialogue politique de Patrice Talon

    Le chef de l’Etat a initié un dialogue politique afin de sortir le pays de la crise née du dernier scrutin législatif, qui s’est tenu... Voir l'article

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article