Une ONG réclame 400 000 euros à Total pour préjudice écologique

Publication: 14/10/2016

Vendredi 14 octobre devant la cour d’appel du tribunal de Rennes, la LPO, Ligue de protection des oiseaux, a demandé à Total de lui verser 400.000 euros au titre du préjudice écologique subi en 2008 lors de la pollution de l’estuaire de la Loire après une fuite de fioul.

En janvier 2012, Total avait été condamné à Saint-Nazaire à 300.000 euros d’amende, versés à 21 parties civiles, pour une fuite de 500 m3 de fioul lourd, dont 180 s’étaient retrouvés dans l’écosystème très fragile de l’estuaire de la Loire, lors du ravitaillement d’un navire le 16 mars 2008 à la raffinerie Total de Donges en Loire-Atlantique. Le tribunal avait reconnu le préjudice matériel et moral subi par les associations mais pas le préjudice écologique.

En septembre 2013, la cour d’appel de Rennes avait été plus loin et reconnu le droit aux associations de se porter partie civile au nom d’un préjudice écologique, dont le bénéfice était jusqu’alors réservé à l’État ou aux collectivités locales. Mais la cour d’appel n’avait pas condamné Total à indemniser la LPO qui selon elle n’avait pas “apporté la preuve de son préjudice”, en raison d’une méthode de chiffrage, “insuffisante et inadaptée”.

En mars 2016, la Cour de cassation a annulé cette dernière décision, jugeant que la cour devait fixer une indemnisation pour la LPO. Le dossier avait été renvoyé devant la cour d’appel de Rennes sur ce seul point.

Lire la suite sur Boursorama

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

  • Urgent

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

    De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

    L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le nouveau contrat de marquage fiscal... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article