Iran : le Parlement approuve l’Accord sur le nucléaire

Publication: 14/10/2015
L'accord nucléaire iranien est entériné par le Parlement

L’accord nucléaire iranien a été entériné par le Parlement

Le Parlement iranien a approuvé l’Accord sur le nucléaire conclu en juillet dernier entre Téhéran et le G5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), annonce The Australian.

Le vote est intervenu après un débat féroce entre les députés. La motion pour approuver l’Accord a ainsi été adoptée avec 161 voix pour, 59 contre et 13 abstentions. Ce dernier avait été largement salué comme un triomphe diplomatique en Occident. Cependant, Israël s’y était fermement opposé par la voix de son Premier ministre, Benjamin Netanyahou.

Pour rappel, de lourdes restrictions avaient été entérinées à cette occasion. La production d’uranium et de plutonium va être sévèrement encadrée (l’Iran ne pourra pas produire de plutonium à vocation militaire). Les inspections sur place vont être également considérablement renforcées. Quant à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), elle pourra vérifier pendant vingt ans le parc de centrifugeuses et pendant vingt-cinq ans la production de concentré d’uranium.

L’Iran n’est pas en reste puisque Téhéran a obtenu la levée de plusieurs sanctions (ONU, USA, Europe) qui handicapaient le pays dans son développement. Les secteurs de la finance, de l’énergie et du transport vont donc pouvoir trouver un second souffle à partir de 2016. L’embargo sur les armes est toutefois reconduit.

Source : The Australian et Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Armes nucléaires : Londres relance l’escalade, le Kazakhstan montre l’exemple

Le Royaume-Uni a surpris la communauté internationale en annonçant son intention d’augmenter sensiblement son stock d’armes nucléaires. Une décision qui... Voir l'article

Anticor saisit la CADA pour éclaircir la nature des contrats entre la DGS et McKinsey

Le recours du gouvernement à des cabinets de conseil dans le cadre de la mise en place de sa stratégie... Voir l'article

Libye : l’instauration d’un gouvernement unifié tempère les velléités turques

La récente mise en place d’un gouvernement libyen unifié a quelque peu apaisé la politique expansionniste de Recep Erdogan sur... Voir l'article

Pétrole : la Russie tente de contenir la flambée du prix du brut

Alors que le cour de l’or noir retrouve peu à peu ses lettres de noblesses, les intérêts des pays majeurs... Voir l'article

  • Urgent

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Passeport sanitaire : Bruxelles vise une entrée en vigueur fin juin

    La Commission européenne vise une entrée en vigueur dès le début de l’été du certificat sanitaire Covid-19 visant à faciliter la libre circulation des citoyens... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article