Erdogan exige davantage d’aides de Bruxelles dans la gestion des flux migratoires

Publication: 14/09/2019

Le président turc estime que les aides octroyées par l’Union européenne à la Turquie pour contrôler les flux migratoires méditerranéens ne suffisent plus à enrayer ce cycle infernal. Recep Erdogan a donc menacé Bruxelles d’inonder le Vieux Continent de migrants si sa demande restait lettre morte.

Selon le site Valeur Actuelle, “cette déclaration coïncide avec l’arrivée, la semaine dernière, de 13 embarcations de fortune qui ont débarqué en quelques heures plus de 540 migrants sur l’île de Lesbos“. Dans les faits, cette île se trouve en première ligne pour gérer l’arrivée de réfugiés transitant par la Turquie. Et cela, en raison de sa position géographique.

Par ailleurs, cet événement n’est pas sans rappeler “le cauchemar de l’été 2015, au cours duquel plus d’un million de personnes avaient traversé la Grèce. A cette époque, l’UE avait conclu un accord avec la Turquie afin de maîtriser les flux”.  A savoir : un deal à 6 milliards d’euros, dont une énorme partie (5,6) a déjà été versée à Ankara.

Néanmoins, pour le chef d’Etat turc, cette béquille ne suffit pas ou plus pour remplir cette délicate mission. Ce dernier exige donc “une rallonge” au risque “d’ouvrir les valves” si il n’obtient pas gain de cause dans ce dossier explosif.

Athènes tremble

Du côté de la Grèce, on ne satisfait bien entendu pas de ce jeu du chat et de la souris. Athènes mise en effet beaucoup d’espoir sur “la proposition franco-allemande de durcissement des accords de Dublin, le règlement européen du droit d’asile. Ces nouveaux éléments, qui seront soumis aux votes des députés européens en fin d’année, prévoient (concrètement) plus de fonds pour la Turquie. Mais aussi des mesures plus sévères sur le respect de la répartition des migrants”.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

Monaco Resources Group sous surveillance en Afrique ?

Certaines activités du conglomérat monégasque Monaco Ressources Group (MRG) seraient dans le viseur des dirigeants africains. Le groupe n’en continue... Voir l'article

  • Urgent

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

    Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

    80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du réchauffement climatique, toujours plus d’actualité.... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article