Grèce : Athènes à l’abri des marchés financiers durant deux ans et demi

Un mois après avoir mis entre parenthèses le plan économique de sauvetage concocté par l’UE, le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, annonce que l’Etat dispose désormais d’un matelas d’autonomie financière de 30 milliards d’euros. De quoi permettre à Athènes de prendre congé des marché financiers durant au moins 30 mois. 

Cette réserve – qui représente tout de même 15% du PIB national 2017 – permettra en conséquence au gouvernement de résister aux futures période de vaches maigres… Et cela, sans avoir à passer obligatoirement par des emprunts obligataires aux taux d’intérêt démesurés (cf fonds vautours).

Par ailleurs, l’intéressé a également tenu à rassurer l’électorat grec en confirmant que les pensions de retraite ne baisseront pas en 2020. Tandis que le taux d’imposition sur les bénéfices n’augmentera pas. Mieux, la fiscalité des entreprises et des particuliers devrait vraisemblablement recevoir un coup de pouce dans le même temps.

Pour rappel, ce léger rayon de soleil, très bien accueilli à Bruxelles, découle avant tout d’un excédent budgétaire estimé à 3,5% pour 2019.

Source : Le Journal de l’Economie

Article connexe :

Focus : “des fonds vautours” mis à mal en Belgique depuis 2015

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.