One Planet Summit : Emmanuel Macron tire le signal d’alarme

Publication: 13/12/2017

Le président français a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait hier en région parisienne. Pour ce dernier, les objectifs climatiques fixés lors de la COP 21 sont encore loin d’être atteints. 

“Une augmentation des températures pouvant aller jusqu’à 3,5 degrés se profile. On est en train de perdre la bataille car nous n’allons pas assez vite et c’est ça le drame. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. Nous aurons tous à rendre des comptes.”

C’est par ces mots emprunts de fatalisme que le locataire de l’Elysée a harangué l’auditoire de l’Île Seguin. Néanmoins, si la défection américaine de l’Accord de Paris est un coup dur, la Finance, qu’elle soit publique ou privée, présente les atouts nécessaires pour faire pencher la balance écologique du bon côté.

Tel est en substance le message qu’a voulu transmettre Emmanuel Macron trois semaines après la COP 23 de Bonn.

Le chef de l’Etat attend donc des résultats et vite : 

“Aujourd’hui, nous avons lancé la coalition des coalitions, celle des acteurs. Je propose de créer à l’issue de ce sommet la One Planet Coalition. (…) A la fin de l’année, on va lancer une plate-forme, un site One Planet, où chaque engagement sera recensé.”

… Ainsi qu’un échéancier :

“Je souhaite que chaque année nous nous retrouvions sous ce format. Nous avons besoin chaque année d’avoir une réunion de chantier. Merci d’avoir décidé collectivement de refuser le fatalisme, et de gagner cette bataille collectivement, avec détermination et avec force, en prenant des engagements et en les tenant !”

Bien que l’heure soit à la (re)motivation des troupes, certaines initiatives bienvenues ont tout de même agrémenté la soirée de quelques réjouissances. C’est le cas de la fondation de Bill Gates qui a promis d’investir “255 millions d’euros afin d’aider les agriculteurs d’Afrique et d’Asie à faire face au changement climatique, (tout en attirant) de nouveaux partenaires.”

Quant à Theresa May, Katrin Jakobsdottir ou Mark Rutte (respectivement les chefs de gouvernement britannique, islandais et néerlandais), ils n’ont répété, à la tribune, que des engagements déjà pris, tempère Libération.

Le média a toutefois relevé l’initiative mexicaine du président Neto qui a fait la promotion d’un nouveau marché carbone étendu au marché américain avec l’appui de la Californie et de l’Etat de Washington.

Pour conclure, E.Macron n’est pas en reste après avoir annoncé l’augmentation de l’aide à l’adaptation des pays les plus vulnérables au changement climatique. Celle-ci atteindra 1,5 milliard d’euros d’ici 2020, contre 1,2 actuellement.

Source : Libération  

Article connexe :

COP 23 : vingt pays tournent le dos au charbon

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les entreprises sont-elles préparées au risque cyber ?

Une récente étude pointe du doigt le faible niveau de défense des entreprises aux risques de cyber-attaques. Avec la généralisation... Voir l'article

Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald... Voir l'article

Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique... Voir l'article

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

  • Urgent

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

    Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du processus d’avancement de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article