One Planet Summit : Emmanuel Macron tire le signal d’alarme

Publication: 13/12/2017

Le président français a tenu à remuer le monde politique et la sphère de la finance verte lors du One Planet Summit qui se tenait hier en région parisienne. Pour ce dernier, les objectifs climatiques fixés lors de la COP 21 sont encore loin d’être atteints. 

“Une augmentation des températures pouvant aller jusqu’à 3,5 degrés se profile. On est en train de perdre la bataille car nous n’allons pas assez vite et c’est ça le drame. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas. Nous aurons tous à rendre des comptes.”

C’est par ces mots emprunts de fatalisme que le locataire de l’Elysée a harangué l’auditoire de l’Île Seguin. Néanmoins, si la défection américaine de l’Accord de Paris est un coup dur, la Finance, qu’elle soit publique ou privée, présente les atouts nécessaires pour faire pencher la balance écologique du bon côté.

Tel est en substance le message qu’a voulu transmettre Emmanuel Macron trois semaines après la COP 23 de Bonn.

Le chef de l’Etat attend donc des résultats et vite : 

“Aujourd’hui, nous avons lancé la coalition des coalitions, celle des acteurs. Je propose de créer à l’issue de ce sommet la One Planet Coalition. (…) A la fin de l’année, on va lancer une plate-forme, un site One Planet, où chaque engagement sera recensé.”

… Ainsi qu’un échéancier :

“Je souhaite que chaque année nous nous retrouvions sous ce format. Nous avons besoin chaque année d’avoir une réunion de chantier. Merci d’avoir décidé collectivement de refuser le fatalisme, et de gagner cette bataille collectivement, avec détermination et avec force, en prenant des engagements et en les tenant !”

Bien que l’heure soit à la (re)motivation des troupes, certaines initiatives bienvenues ont tout de même agrémenté la soirée de quelques réjouissances. C’est le cas de la fondation de Bill Gates qui a promis d’investir “255 millions d’euros afin d’aider les agriculteurs d’Afrique et d’Asie à faire face au changement climatique, (tout en attirant) de nouveaux partenaires.”

Quant à Theresa May, Katrin Jakobsdottir ou Mark Rutte (respectivement les chefs de gouvernement britannique, islandais et néerlandais), ils n’ont répété, à la tribune, que des engagements déjà pris, tempère Libération.

Le média a toutefois relevé l’initiative mexicaine du président Neto qui a fait la promotion d’un nouveau marché carbone étendu au marché américain avec l’appui de la Californie et de l’Etat de Washington.

Pour conclure, E.Macron n’est pas en reste après avoir annoncé l’augmentation de l’aide à l’adaptation des pays les plus vulnérables au changement climatique. Celle-ci atteindra 1,5 milliard d’euros d’ici 2020, contre 1,2 actuellement.

Source : Libération  

Article connexe :

COP 23 : vingt pays tournent le dos au charbon

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article