Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Publication: 13/11/2018

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ? C’est du moins ce qu’à laisser entendre mardi 13 novembre le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev.

“Si les décisions prises concernant les représentants d’entreprises russes ne sont pas changées, nous devrons prendre la décision de refuser la participation d’entreprises et de haut fonctionnaires russes au Forum de Davos”, a ainsi estimé l’intéressé. Et cela, à l’occasion de la Conférence sur la Libye qui se tient actuellement à Palerme (Sicile).

Selon une information du Financial Times, relayée par le site Capital, le patron de la banque publique VTB, Andreï Kostine, celui du géant de l’aluminium Rusal, Oleg Deripaska, et le propriétaire de la société d’investissement Renova, Viktor Vekselberg, ont en effet été priés de ne pas venir au WEF 2019 qui réunira, comme à l’accoutumée, l’élite économique et politique mondiale.

Il est important de noter que ces trois personnalités, proches de Vladimir Poutine, font actuellement l’objet de sanctions américaines. Notamment en raison du rôle qu’elles auraient joué dans l’ingérence présumée de la Russie lors des dernières élections présidentielles US.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article