L’énarque, Éric Verhaeghe, revient sur les zones d’ombre de l’euro numérique

Euro numérique

Éric Verhaeghe, énarque et auteur du livre “Le Great Reset : mythes et réalités” (Éd. Culture & Racines), revient au micro de Rachel Marsden (Spoutnik) sur les tenants et aboutissants du futur euro numérique.

Comme le résume la Banque centrale européenne, la numérisation gagne tous les aspects de notre vie et transforme également nos modes de paiement. Dans cette nouvelle ère, un euro numérique garantirait que les habitants de la zone euro puissent bénéficier d’un moyen de paiement gratuit, simple, universellement accepté, sans risque et inspirant confiance.

Ce dernier serait l’équivalent des billets en euros, mais sous forme dématérialisée. Cette forme de monnaie électronique serait émise par l’Eurosystème (la BCE et les banques centrales nationales) et accessible à tous, ménages comme entreprises.

Un euro numérique existerait parallèlement aux espèces, sans les remplacer. L’Eurosystème veillera à ce que vous disposiez toujours de billets et pièces, dans l’ensemble de la zone euro. Au final, celui-ci constituerait une solution de paiement supplémentaire, plus facile à utiliser, contribuant ainsi à l’accessibilité et à l’inclusion.

Pour autant, face à ce portrait idyllique subsistent encore de nombreuses zones d’ombre; Une équation à plusieurs inconnues que tente de dénouer Eric Verhaeghe :

A lire aussi : Energies : Total signe un contrat aussi exceptionnel que complet en Irak

Articles en relation