L’UE vote une résolution demandant à l’ONU d’interdire les robots tueurs

Publication: 13/09/2018

“(Ce texte) vise à anticiper le développement et l’utilisation de systèmes d’armes autonomes capables de tuer sans intervention humaine”, indique Bruxelles dans un communiqué. Pour autant, la communauté internationale, dans sa globalité, a encore du pain sur la planche avant d’arriver à un tel consensus.

Et pour cause, plus d’une dizaine de pays – y compris les États-Unis, la Chine, Israël, la Corée du Sud, la Russie et la Grande-Bretagne – développent des systèmes d’armes autonomes, souligne un rapport de Human Rights Watch.

Cette situation complique donc fatalement l’équation et un accord satisfaisant dans ce dossier n’a jamais semblé aussi vague. De ce fait, à ce jour, seules des recommandations non contraignantes ont débouché des négociations onusiennes.

Pas de la science fiction

Quoi qu’il en soit, bien que cette problématique découle directement de la science-fiction pour le grand public, la chef de la diplomatie de l’UE, Federica Mogherini, tente malgré tout de réveiller les consciences. Cette dernière assure en effet qu’il ne s’agit pas d’un débat lointain, mais bien d’une réalité plus proche que l’on ne croît.

Une opinion largement partagée par le groupe parlementaire européen, ALE/Les Verts : “Le pouvoir de décider de la vie et de la mort ne devrait jamais être retiré de la main de l’homme et donné aux machines”, insiste ainsi Bodil Valero, porte-parole de la politique de sécurité du groupe.

A suivre…

Source : Développez.com

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article