Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

Publication: 13/02/2019

The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du Nord poursuit son programme de nucléarisation. Et cela, au nez et à la barbe des Etats-Unis.

Le document précise que Pyongyang a produit durant l’année 2018 assez de matériel pour engendrer au moins sept bombes atomiques. Des images nucléaires seraient en effet de nature à confirmer cet état de fait. Au total, les experts évaluent l’arsenal nord-coréen entre 20 et 60 bombes.

Il est toutefois important de noter que les pressions américaines portent parallèlement leurs fruits dans ce dossier. Car “le gel des essais nucléaires et de missiles depuis 2017 signifie que le programme de développement nucléaire de la Corée du Nord représente moins une menace qu’à la fin 2017”, ajoute la structure.

Dans le même registre, la Maison Blanche et le régime totalitaire ont convenu récemment d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. Ce dernier se déroulera les 27 et 28 février prochains au Vietnam. Ce pays communiste présentant l’avantage d’entretenir de bonnes relations avec Washington et Pyongyang.

L’acte 1 placé sous le signe de la débâcle 

Pour information, « tourner la page du passé » était le leitmotiv du premier sommet organisé entre l’ex-magnat de l’immobilier et le maréchal nord-coréen. Néanmoins, le texte signé le 12 juin dernier à Singapour tient seulement sur une page et reste très vague dans ses formulations, y compris en termes de calendrier. Le document se contente en effet de reprendre de précédents engagements de Pyongyang, jamais mis en œuvre, et ne précise pas si la dénucléarisation doit être vérifiable et irréversible, comme le réclament les Etats-Unis.

De son côté, le média spécialisé, 38 North, assure que Kim-Jong-un cherche au contraire à renforcer son arsenal nucléaire. C’est par exemple le cas à Yongbyon, le principal site nucléaire national, où les opérations se poursuivent (contre vents et marées)”.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

Monaco Resources Group sous surveillance en Afrique ?

Certaines activités du conglomérat monégasque Monaco Ressources Group (MRG) seraient dans le viseur des dirigeants africains. Le groupe n’en continue... Voir l'article

  • Urgent

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

    Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

    80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du réchauffement climatique, toujours plus d’actualité.... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article