Jérusalem : Netanyahou et Bruxelles campent sur leurs positions

Publication: 12/12/2017

La visite du Premier ministre israélien à Bruxelles, prévue depuis plusieurs semaines, s’est largement focalisée sur l’épineux dossier de Jérusalem. Néanmoins, il pouvait difficilement en être autrement tant la reconnaissance de la Ville Sainte comme capitale d’Israël par Washington a bousculé la diplomatie internationale.

Quoi qu’il en soit, le résultat de cette rencontre au sommet entre Benjamin Netanyahou et l’état-major européen a accouché d’un statu quo prévisible.

Si le premier cité ne pouvait guère cacher sa satisfaction : 

“Reconnaître la réalité est la substance de la paix. Je pense que tous les Etats européens, ou la plupart, déménageront leurs ambassades à Jérusalem, reconnaîtront Jérusalem comme la capitale d’Israël et s’engageront de manière énergique avec nous pour la sécurité, la prospérité et la paix.”

… la diplomatie européenne, par la voix de Federica Mogherini, ne tenait assurément pas le même discours : 

“Nous pensons que la seule solution réaliste au conflit entre Israël et la Palestine est basée sur deux Etats, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats, suivant les frontières de 1967. Ceci est notre position consolidée et nous continuerons de respecter le consensus international jusqu’à ce que le statut de la ville soit résolu par la négociation.”

Après ces échanges dénués de surprises, la réalité du terrain a fini par reprendre le dessus que ce soit dans la capitale belge ou lors du retour de Netanyahou sur ses terres.

Le site La Libre évoque ainsi “les quelques centaines de représentants et sympathisants d’organisations non gouvernementales venus dénoncer la présence à Bruxelles de Benjamin Netanyahou et la politique israélienne d’occupation et de colonisation des territoires palestiniens.”

Mais ce n’est pas tout, “le retour au pays de M. Netanyahou s’est (également) accompagné lundi en fin de journée d’une reprise des hostilités dans le secteur de la bande de Gaza. Israël a (alors) riposté à une roquette tirée par un groupe armé palestinien vers Israël.”

Le média rappelle enfin que les heurts dans les territoires palestiniens ont coûté la vie à quatre Palestiniens et fait un millier de blessés depuis l’annonce de la Maison Blanche.

Source : La Libre  

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article