Jérusalem : Netanyahou et Bruxelles campent sur leurs positions

Publication: 12/12/2017

La visite du Premier ministre israélien à Bruxelles, prévue depuis plusieurs semaines, s’est largement focalisée sur l’épineux dossier de Jérusalem. Néanmoins, il pouvait difficilement en être autrement tant la reconnaissance de la Ville Sainte comme capitale d’Israël par Washington a bousculé la diplomatie internationale.

Quoi qu’il en soit, le résultat de cette rencontre au sommet entre Benjamin Netanyahou et l’état-major européen a accouché d’un statu quo prévisible.

Si le premier cité ne pouvait guère cacher sa satisfaction : 

“Reconnaître la réalité est la substance de la paix. Je pense que tous les Etats européens, ou la plupart, déménageront leurs ambassades à Jérusalem, reconnaîtront Jérusalem comme la capitale d’Israël et s’engageront de manière énergique avec nous pour la sécurité, la prospérité et la paix.”

… la diplomatie européenne, par la voix de Federica Mogherini, ne tenait assurément pas le même discours : 

“Nous pensons que la seule solution réaliste au conflit entre Israël et la Palestine est basée sur deux Etats, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats, suivant les frontières de 1967. Ceci est notre position consolidée et nous continuerons de respecter le consensus international jusqu’à ce que le statut de la ville soit résolu par la négociation.”

Après ces échanges dénués de surprises, la réalité du terrain a fini par reprendre le dessus que ce soit dans la capitale belge ou lors du retour de Netanyahou sur ses terres.

Le site La Libre évoque ainsi “les quelques centaines de représentants et sympathisants d’organisations non gouvernementales venus dénoncer la présence à Bruxelles de Benjamin Netanyahou et la politique israélienne d’occupation et de colonisation des territoires palestiniens.”

Mais ce n’est pas tout, “le retour au pays de M. Netanyahou s’est (également) accompagné lundi en fin de journée d’une reprise des hostilités dans le secteur de la bande de Gaza. Israël a (alors) riposté à une roquette tirée par un groupe armé palestinien vers Israël.”

Le média rappelle enfin que les heurts dans les territoires palestiniens ont coûté la vie à quatre Palestiniens et fait un millier de blessés depuis l’annonce de la Maison Blanche.

Source : La Libre  

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article