Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas. Une affaire qui ne manquera pas de déchaîner la sphère médiatique internationale.

C’est un fait, Tel Aviv continue à jouer avec le feu dans le sempiternel dossier israélo-palestinien. Cette fois-ci, le gouvernement hébreu a validé en bonne et due forme une opération clandestine en plein centre de l’enclave.

Si l’objectif poursuivi a bien été validé – à savoir obtenir la tête d’un commandant du Hamas, Nour Baraka – sept autres personnes ont malheureusement perdu la vie au cours de l’assaut. On dénombre ainsi sept victimes du côté du Mouvement de résistance islamique, et une dans les rangs israéliens.

Mais que s’est-il réellement passé ? D’après plusieurs témoins cités par France 24, l’attaque visait un groupe d’hommes armés issus du Hamas. Ces derniers ont alors dû faire face à un flot nourri de tirs provenant d’une voiture appartenant aux forces du Tsahal. En retour, les membres du Hamas ont pris en chasse le véhicule tandis que des avions israéliens ont tiré plus de 40 missiles durant la course-poursuite. Pas très subtil, vous en conviendrez.

Pour information, le Premier ministre Netanyahou a annoncé dans la foulée qu’il écourtait son voyage dans la capitale française où il assistait aux célébrations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Et cela, afin de minimiser au maximum les conséquences de ce nouveau chapitre encombrant.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.