La mise en service du réacteur finlandais conçu par Areva retardée ?

Publication: 12/10/2018

Le réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le français Areva et l’allemand Siemens, pourrait subir de nouveaux retards… Alors que le projet avait déjà été repoussé en septembre 2019 au mois de juin dernier.

“L’électricien (local), TVO, a annoncé mercredi 3 octobre que des tests sur le réacteur EPR Olkiluoto-3 ne se déroulaient pas comme prévu. La mise en service de la centrale, qui a déjà dix ans de retard, pourrait (donc) encore être reportée”, relaie L’Usine Nouvelle.

De ce fait, le calendrier sera réétudié par le consortium au mois de décembre prochain, confirme le groupe finlandais. Ajoutant dans la foulée “qu’il n’était pas en mesure de dire si ce calendrier revu va se répercuter sur le démarrage de la production régulière d’électricité en septembre 2019”.

Vers de lourdes pénalités de retard ?

Challenge, de son côté, fait état d’un litige liant Areva et Siemens à TVO. Les trois protagonistes ayant en effet trouvé en début d’année “un accord mettant fin à leur contentieux né de multiples retards du chantier et incluant le versement de 450 millions d’euros par (le consortium) à TVO”.

Il est d’ailleurs important de noter que “ce dernier prévoit aussi un système de bonus-malus. Areva et ses partenaires peuvent (ainsi) recevoir jusqu’à 150 millions d’euros si le projet est achevé avant fin 2019. (Cependant), ils peuvent payer (en contrepartie) jusqu’à 400 millions d’euros supplémentaires. Et cela, en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance”.

Sources : Challenge et L’Usine Nouvelle

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article