La mise en service du réacteur finlandais conçu par Areva retardée ?

Publication: 12/10/2018

Le réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le français Areva et l’allemand Siemens, pourrait subir de nouveaux retards… Alors que le projet avait déjà été repoussé en septembre 2019 au mois de juin dernier.

“L’électricien (local), TVO, a annoncé mercredi 3 octobre que des tests sur le réacteur EPR Olkiluoto-3 ne se déroulaient pas comme prévu. La mise en service de la centrale, qui a déjà dix ans de retard, pourrait (donc) encore être reportée”, relaie L’Usine Nouvelle.

De ce fait, le calendrier sera réétudié par le consortium au mois de décembre prochain, confirme le groupe finlandais. Ajoutant dans la foulée “qu’il n’était pas en mesure de dire si ce calendrier revu va se répercuter sur le démarrage de la production régulière d’électricité en septembre 2019”.

Vers de lourdes pénalités de retard ?

Challenge, de son côté, fait état d’un litige liant Areva et Siemens à TVO. Les trois protagonistes ayant en effet trouvé en début d’année “un accord mettant fin à leur contentieux né de multiples retards du chantier et incluant le versement de 450 millions d’euros par (le consortium) à TVO”.

Il est d’ailleurs important de noter que “ce dernier prévoit aussi un système de bonus-malus. Areva et ses partenaires peuvent (ainsi) recevoir jusqu’à 150 millions d’euros si le projet est achevé avant fin 2019. (Cependant), ils peuvent payer (en contrepartie) jusqu’à 400 millions d’euros supplémentaires. Et cela, en cas de nouveau retard au-delà de cette échéance”.

Sources : Challenge et L’Usine Nouvelle

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Aluminium chinois : des mesures protectionnistes pour quoi faire ?

Si l’administration américaine a récemment supprimé les tarifs douaniers frappant les importations d’acier et d’aluminium en provenance du Mexique et... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article