Toyota : le constructeur nie toute implication dans la livraison de véhicules à l’EI

Publication: 12/10/2015
Toyota va collaborer avec le gouvernement américain

Toyota va collaborer avec le gouvernement américain

Alors que de nombreuses images montrent des djihadistes de l’Etat Islamique roulant en pick-up de la marque Toyota, le gouvernement américain a décidé d’ouvrir une enquête. Le constructeur japonais écarte cependant toute responsabilité dans la livraison de voitures au groupe terroriste.

Washington a demandé des comptes à Toyota qui a accepté de pleinement collaborer dans cette affaire. Le groupe a assuré ne pas pouvoir maîtriser toutes les réseaux d’approvisionnement internationaux comme le souligne ED Lewis, le porte-parole du groupe : « Nous avons établi des contrôles dans le but d’empêcher nos produits d’être détournés en vue d’une utilisation militaire non-autorisée et nous soutenons l’enquête de la justice américaine qui se penche plus largement sur les chaînes d’approvisionnement internationales et les flux de capitaux et de marchandises au Moyen-Orient. »

Mais pour Ronald Paul, membre du parti républicain, “le mystère” trouverait sa source ailleurs. Ses recherches ont mis en évidence que les gouvernements américain et britannique ont octroyé (en 2013) toute une flotte de véhicules à l’armée syrienne libre, principale opposition du régime d’el-Assad. D’autre part, « le Département d’À‰tat des Etats-Unis aurait poursuivi les livraisons en 2014 » précise Tony Cartalucci, observateur et représentant de l’Institut pour la paix et pour la prospérité fondée par Ronald Paul.

Toutefois, aucune explication officielle n’est actuellement en mesure de justifier pourquoi des véhicules Toyota se trouvent aux mains de l’Etat Islamique.

Source : Sputnik et Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Passeport sanitaire : Bruxelles vise une entrée en vigueur fin juin

La Commission européenne vise une entrée en vigueur dès le début de l’été du certificat sanitaire Covid-19 visant à faciliter... Voir l'article

Le traité de 25 ans entre l’Iran et la Chine inquiète les Etats-Unis

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a signé une coopération stratégique d’une durée de 25 ans avec son... Voir l'article

Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la... Voir l'article

Anticor saisit la CADA pour éclaircir la nature des contrats entre la DGS et McKinsey

Le recours du gouvernement à des cabinets de conseil dans le cadre de la mise en place de sa stratégie... Voir l'article

  • Urgent

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Passeport sanitaire : Bruxelles vise une entrée en vigueur fin juin

    La Commission européenne vise une entrée en vigueur dès le début de l’été du certificat sanitaire Covid-19 visant à faciliter la libre circulation des citoyens... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article