DCNS : la direction envisage 1000 suppressions de postes sans licenciement

Publication: 12/10/2015

DCNS

Le groupe industriel français spécialisé dans l’industrie navale militaire, l’énergie nucléaire et les infrastructures marines souhaite entamer des négociations pour parvenir à « un accord global de performance. » Un millier d’emplois serait concernés par ces mesures précise-t-on de sources syndicales.

« Ces négociations devraient se dérouler en deux phases. Une première, jusqu’en décembre, portera sur le volet emploi et sur les modalités pour s’adapter aux périodes de sous-charge. La deuxième, de janvier à avril, traitera de l’organisation du temps de travail et de la qualité de vie au travail » précise la CFDT et l’Unsa.

Quant à la direction de DCNS, elle souligne « un enjeu crucial de rentabilité et la compétitivité face à un environnement particulièrement concurrentiel. » La direction a confirmé son intention « de ne pas remplacer le départ à la retraite d’un collaborateur sur deux, ce qui se traduira par environ 2000 départs naturels, sans licenciements secs, accompagnés d’un millier d’embauches. »

Pour rappel, le géant de l’aéronautique a accusé des pertes de 336 millions d’euros en 2014 avec un effectif de 13130 salariés à cette date.

Source : La Dépêche

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le Japon séduit de moins en moins les spécialistes de la tech’

Alors que la rémunération de la Tech’ stagne depuis trois décennies au Japon, de plus en plus de talents nippons... Voir l'article

Après son départ de Syrie, Washington applique un dispositif “anti-Damas”

Désormais peu présents sur le territoire syrien, les Etats-Unis ne veulent pas s’offrir un nouveau camouflet sur les droits de... Voir l'article

Sans accompagnement juridique solide, une start-up court à sa perte

Nicolas Ivaldi, dirigeant du cabinet niçois, EY Ventury, est revenu pour La Tribune sur la nécessité d’intégrer au plus vite... Voir l'article

Attribution des fréquence 5G : la facture minimale est fixée à 2,17 Mds d’euros par l’Etat

Les opérateurs de téléphonie français devront s’acquitter de la somme de 2,17 milliards d’euros s’ils souhaitent bénéficier du réseau 5G,... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article