DCNS : la direction envisage 1000 suppressions de postes sans licenciement

DCNS

Le groupe industriel français spécialisé dans l’industrie navale militaire, l’énergie nucléaire et les infrastructures marines souhaite entamer des négociations pour parvenir à « un accord global de performance. » Un millier d’emplois serait concernés par ces mesures précise-t-on de sources syndicales.

« Ces négociations devraient se dérouler en deux phases. Une première, jusqu’en décembre, portera sur le volet emploi et sur les modalités pour s’adapter aux périodes de sous-charge. La deuxième, de janvier à avril, traitera de l’organisation du temps de travail et de la qualité de vie au travail » précise la CFDT et l’Unsa.

Quant à la direction de DCNS, elle souligne « un enjeu crucial de rentabilité et la compétitivité face à un environnement particulièrement concurrentiel. » La direction a confirmé son intention « de ne pas remplacer le départ à la retraite d’un collaborateur sur deux, ce qui se traduira par environ 2000 départs naturels, sans licenciements secs, accompagnés d’un millier d’embauches. »

Pour rappel, le géant de l’aéronautique a accusé des pertes de 336 millions d’euros en 2014 avec un effectif de 13130 salariés à cette date.

Source : La Dépêche

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.