Japon : l’Archipel envisage une intervention militaire au Sud-Soudan

Selon l’agence de presse chinoise, Xinhua, les autorités nipponnes envisageraient sérieusement de participer à une opération de maintien de la paix de l’ONU au Sud-Soudan.

L’information mentionnée sur un document interne du ministère de la Défense a été dévoilée par Akira Koike, président du Comité politique du Parti communiste japonais, lors d’une réunion sur les lois relatives à la paix et à la sécurité. Le ministre de la Défense, Gen Nakatani, a admis l’existence de ce document mais a refusé de confirmer son contenu en détail. Cette décision est toutefois liée à l’approbation définitive par le Parlement japonais des projets de loi de sécurité autorisant l’envoi de troupes nippones à l’étranger pour venir en aide à ses alliés, en premier lieu les À‰tats-Unis, même si l’Archipel n’est pas attaqué directement. Le gouvernement du Premier ministre, Shinzo Abe, souhaite que « les projets soient adoptés au plus tôt en août pour entrer en vigueur en février prochain ».

Selon les derniers sondages, les électeurs locaux restent majoritairement opposés à ces mesures. La population voit en effet d’un mauvais œil une intervention militaire des Forces d’Auto-Défense hors des frontières du pays.

Source : Xinhua

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.