Balkan : Trieste accueille un sommet présidentiel en vue d’un rapprochement régional avec l’UE

Publication: 12/07/2017

La ville italienne de Trieste accueille mercredi 12 juillet un sommet présidentiel destiné à renforcer l’intégration des pays des Balkans à l’espace européen en attendant leur éventuelle adhésion à l’UE.

Plusieurs chefs d’Etat de l’Union sont présents, dont Emmanuel Macron et Angela Merkel, ainsi que les dirigeants de la Bosnie-Herzégovine, de la Serbie, du Monténégro, du Kosovo, de la Macédoine et enfin de l’Albanie.

Selon RFI, “les chefs d’Etat concernés se retrouvent pour la 4e fois depuis le lancement du processus. Avec au programme, un volet économique qui prévoit notamment d’accélérer la création d’un espace commun aux six pays, et de signer plusieurs accords d’investissement. Les progrès en matière de lutte contre la corruption seront aussi examinés de près.”

Déminer les conflits historiques

Le dossier politique et sécuritaire, particulièrement épineux dans la région, sera également scruté à la loupe tant les tensions restent palpables localement. Et cela, en raison des conflits de l’ex-Yougoslavie dont les blessures n’ont pas encore cicatrisé.

Enfin, la problématique migratoire clôturera les débats et se focalisera principalement sur la Macédoine et la Serbie où de nombreux migrants restent bloqués.

Pour rappel, la Slovénie et la Croatie sont les seules nations occidentales des Balkans à avoir intégré l’UE pour le moment.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article