Colombie : accord avec les Farc pour déminer le conflit

Publication: 12/07/2015

C’est une première depuis l’ouverture des pourparlers de paix fin 2012, le gouvernement colombien et la guérilla ont conclu un accord entérinant un cessez-le-feu bilatéral.

Les diplomates norvégien Dag Nylander et cubain Rodolfo Benitez qui accompagnent les discussions de paix menées depuis novembre 2012 ont précisé que : « le gouvernement colombien entamera un processus de désescalade des actions militaires, en réponse à la suspension des actions offensives des Farc. » Cette annonce démontre la volonté du président Juan Manuel Santos d’assainir les conflits, hypothèse rejetée pendant longtemps par l’intéressé craignant d’offrir une brèche importante à la rébellion menée par près de 8000 combattants. La communauté internationale reste néanmoins craintive car une trêve de cinq mois entre décembre et mai avait été bafouée par une reprise violente du conflit.

L’ONU a été sollicitée par les négociateurs pour être le garde-fou du respect du processus de paix. Le président colombien s’est félicité « d’un pas important pour avancer vers la paix » tandis que le numéro deux des Farc et chef des négociateurs de la rébellion, Ivan Marquez, a souligné « un élan vigoureux, prometteur et plein d’espoir. »

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Interpol interloquée après la démission de son président chinois

L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

    Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ?... Voir l'article

    Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

    L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas.... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article